Flash : la guerre en Syrie

La guerre en Syrie, qui est entrée dans sa septième année, reste la crise humanitaire la plus grave et la plus complexe au monde.

 

La guerre en Syrie, qui est entrée dans sa septième année, reste la crise humanitaire la plus grave et la plus complexe au monde.

Alors qu'on n'entrevoit aucune issue à la guerre en cours, il est de plus en plus difficile d'accéder aux zones assiégées, dont les habitants ont cruellement besoin d'aide.

À mesure que le monde s'urbanise, il en va de même pour les conflits. Les villes de Syrie sont devenues des champs de bataille et les combats forcent les civils à fuir pour survivre.

Des millions de personnes touchées par la guerre

Aujourd’hui, plus de 50 % de la population syrienne est déplacée et plus de 5 millions de personnes ont trouvé refuge dans les pays voisins.

Des enfants en zone de guerre

Les 11 millions de personnes qui ont été chassées de chez elles voient leur vie bouleversée par la mort et la destruction. Beaucoup d’entre elles ne sont que des enfants, cherchant désespérément un peu de sécurité dans l’enfer de la guerre.

Des millions d’enfants sont ainsi privés de l’éducation la plus élémentaire alors que les mouvements de population n’ont jamais été aussi importants, que les guerres se prolongent des années durant et que la violence chronique augmente dans de nombreuses régions.

Malgré la protection que leur confère le droit international, les enfants sont exposés à toutes sortes de risques allant de la malnutrition au manque d’éducation. Ce sont eux qui souffrent le plus en temps de guerre.

Que fait le CICR pour les victimes ?

En étroite collaboration avec le Croissant-Rouge arabe syrien, nous faisons tout notre possible pour répondre à la crise humanitaire aussi vite que possible et avec impartialité.