Le conflit au Mali

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le conflit au nord du Mali et la crise humanitaire qui y sévit. La population souffre d'un faible accès à l'eau potable et de l'absence de services étatiques ainsi que des aléas climatiques (sécheresse, inondations). Le conflit armé et les violences dans le nord du pays ont de graves conséquences sur les conditions de vie des populations.

le conflit au mali

Les violences dans le nord du mali restent une menace sécuritaire de taille pour les populations. CC-BY-ND-NC / CICR

Au Nord du Mali, les violences et les affrontements armés à répétition mettent les populations de la région dans une situation humanitaire alarmante. À cela s'ajoutent les aléas du climat qui ont des répercussions néfastes sur la vie des populations.

Le Mali est l'un des pays les plus pauvres du monde. Les migrations de populations y sont fréquentes. Ces populations cherchent à échapper à la précarité des conditions de vie dans le Nord particulièrement à Gao et à Tombouctou.

Au total, selon l'UNOCHA, c'est plus de 4,1 millions de personnes qui ont besoin d'une assistance humanitaire en 2018.

 La vie est très, très difficile... pas de pluie, pas assez de nourriture, pas d'argent 

Sécurité alimentaire

Plus de 22% de la population du Mali vivent dans l'insécurité alimentaire. Les femmes représentent plus de 50% de cette population.  Elles ont un besoin urgent en aide alimentaire pour pouvoir survivre à la période de soudure pastorale de 2018.

 

Accès à l'eau potable et à l'assainissement

Plus de 900 000 personnes ont besoin d'un accès facilité à l'eau potable. Dans le nord, l'afflux de personnes déplacées ou de retour chez elles, exacerbe la situation de précarité déjà présente. Les risques d'épidémie de cholèra et/ou d'inondations, la baisse saisonnière des nappes phréatiques et les besoins en eau du bétail n'améliorent en rien la situation.