Application des Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme dans les zones de conflit : obligations des États et responsabilités des entreprises

30 septembre 2012 Rachel Davis

Les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme fournissent des recommandations officielles visant à aider les États et les entreprises à empêcher et à réagir aux atteintes aux droits de l'homme liées aux entreprises, y compris dans les situations de conflit armé. Les États doivent explorer une gamme plus novatrice d'options politiques et réglementaires à appliquer dans ces situations et ce, que les entreprises avec lesquelles ils traitent soient ou non disposées à coopérer. Les entreprises, quant à elles, doivent savoir et montrer qu'elles peuvent se comporter avec intégrité – et éviter de contribuer à des violations graves des droits de l'homme – et que leurs processus d'évaluation et d'atténuation des risques et de réparation tiennent pleinement compte des risques potentiels pour les parties prenantes touchées, et pas seulement des risques pour les entreprises.

Au sujet de l'auteur

Rachel Davis
Directrice générale de Shift

Rachel Davis est directrice générale de Shift, un centre à but non lucratif qui se consacre à aider les gouvernements, les entreprises et autres parties prenantes à mettre en œuvre les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme. Elle était auparavant conseillère juridique principale auprès du professeur John Ruggie, ancien Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour les entreprises et les droits de l’homme. Elle est également chercheuse à la Corporate Social Responsibility Initiative de la Kennedy School d’Harvard.