Éditorial - violences sexuelles dans les conflits armés : le silence est rompu, il est temps de briser la fatalité

Pendant longtemps, les violences sexuelles sont demeurées enveloppées de silence. Si cela reste encore trop largement le cas aujourd’hui, les dynamiques qui les sous-tendent, y compris leur prédominance et les ravages terribles qu’elles provoquent tant sur les personnes que sur la société, elles sont de mieux en mieux appréhendées depuis une vingtaine d’années.
Les conflits en ex-Yougoslavie et le génocide au Rwanda ont contribué à lever ce voile pour mettre à nu la souffrance des femmes, des hommes, des filles et des garçons, de leurs familles et de communautés entières, victimes de violences sexuelles.

Au sujet des auteurs

Helen Durham
Directrice du droit international et des politiques humanitaires

Née en 1968, Helen Durham est titulaire d'un doctorat en droit international humanitaire et droit pénal international et est Senior Fellow à la faculté de droit de l'Université de Melbourne. Dans sa fonction précédente, elle était directrice du droit international, de la stratégie, de la planification et de la recherche à la Croix-Rouge australienne. Elle a également été cheffe du bureau du CICR à Sydney et conseillère juridique auprès de la délégation régionale du CICR dans le Pacifique. Elle a également effectué de nombreuses missions au Myanmar, à Aceh et aux Philippines.
Vincent Bernard

Vincent Bernard
Rédacteur en chef de la Revue internationale de la Croix-Rouge

Vincent Bernard est rédacteur en chef de la Revue internationale de la Croix-Rouge depuis octobre 2010. Diplômé de l’Institut des Sciences politiques de Strasbourg, il est titulaire d’une maîtrise en sciences politiques, d’une maîtrise de droit international (Faculté de droit de Strasbourg et King’s College de Londres), ainsi que d’une maîtrise de droit international public de l’Institut de hautes études internationales (IHEI) de Genève. Vincent Bernard était membre de l’équipe de l’IHEI qui a remporté le Concours Jean-Pictet de droit international humanitaire en 1995. Après avoir enseigné pendant deux ans le droit international et le droit international humanitaire à l’Université de Marmara, à Istanbul, il a rejoint le CICR en 1998. Il a travaillé durant 17 ans tant sur le terrain (délégation régionale pour l’Afrique de l’Ouest à Dakar, délégation régionale pour l’Afrique de l’Est à Nairobi et délégation pour Israël et Territoires occupés à Jérusalem), qu’au siège de l’institution, et ce dans différents domaines, comme l’intégration et la promotion du droit international humanitaire, et à différents titres, en tant que chef de secteur pour l’Afrique et comme responsable de l’unité Communication terrain. En 2013, Vincent Bernard a été nommé chef de l'unité Forum pour l'intégration et la promotion du droit qui gère notamment l'humanitarium, le centre du CICR pour l’échange et le débat sur le droit, les politiques et l’action humanitaires.