La sanction dans un meilleur respect du droit humanitaire : son efficacité scrutée

Pour l'auteur, l'évaluation de l'efficacité des sanctions s'agissant d'imposer davantage le respect du droit international humanitaire doit prendre en considération plusieurs aspects : premièrement, la question d'un plus grand respect de la loi ; deuxièmement, les sanctions elles-mêmes ; troisièmement, le profil des coupables des violations.

L'auteur se penche aussi sur la question de la justice transitionnelle en tant que mesure d'accompagnement, ainsi que sur le problème de la prise en charge des victimes. Enfin, elle fait part de suggestions susceptibles d'aider les parties désireuses d'élaborer un système de sanctions à même d'influencer durablement le comportement des porteurs d'armes et de ce fait de faire respecter davantage le droit international humanitaire.

Au sujet de l'auteur

Anne-Marie La Rosa
Conseillère juridique des services consultatifs de la division juridique du CICR

Anne-Marie La Rosa est conseillère juridique des services consultatifs de la division juridique du CICR. Elle enseigne aussi le droit international pénal.