La traversée du désert : le CICR en Irak. Analyse d'une opération humanitaire

Cet article décrit les opérations humanitaires menées par le CICR en Irak de 1950 à nos jours. On y voit que le défi lancé à l'institution est de trouver un compromis entre le respect de ses obligations conventionnelles et l'exercice de son droit d'initiative humanitaire, et d'éviter de sélectionner les bénéficiaires de son aide sur la seule base des possibilités offertes par les gouvernements.

Pendant près de 60 ans, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a fait de son mieux pour fournir une aide humanitaire aux groupes qui en avaient le plus besoin en Irak. Cet article décrit les opérations humanitaires menées par l'institution en Irak de 1950 à aujourd'hui, en particulier le soutien qu'elle a apporté aux différentes minorités du pays et les actions humanitaires qu'elle a entreprises face aux divers conflits armés. On y voit que le cadre juridique qui sert de base à ses activités humanitaires limite également sa capacité d'intervenir dans des situations qui ne relèvent pas de son mandat. Dans les conflits armés, le CICR court le risque d'être utilisé par les gouvernements à leurs propres fins. Le défi qui lui est lancé est de trouver un compromis entre le respect de ses obligations conventionnelles et l'exercice de son droit d'initiative humanitaire, et d'éviter de sélectionner les bénéficiaires de son aide sur la seule base des possibilités offertes par les gouvernements.

Au sujet de l'auteur

Daniel Palmieri
Chargé de recherches historiques au CICR

Daniel Palmieri is the historical research officer at the ICRC. He is the author of numerous works on ICRC history and on the history of war.