Le Comité international de la Croix-Rouge et les armes nucléaires : d'Hiroshima à l'aube du XXIe siècle

La question de la légalité de l'usage des armes nucléaires et celle de leur interdiction éventuelle ont fait l'objet de discussions récurrentes depuis 1945, sans qu'il soit possible de parvenir ni à des conclusions définitives sur leur légalité, ni à un accord général sur leur interdiction.

Les armes nucléaires soulèvent des questions fondamentales qui sont au coeur du droit international humanitaire et de l'action secourable de la Croix Rouge. Soixante ans après Hiroshima et Nagasaki, l'auteur décrit les tentatives du CICR de faire face à ces armes.

Au sujet de l'auteur

François Bugnion
Consultant indépendant en droit et action humanitaires

François Bugnion est un consultant indépendant en droit et action humanitaires. Il est entré au service du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en mai 1970 et a servi l‟institution comme délégué en Israël et dans les territoires occupés, au Bengladesh, en Turquie et à Chypre, puis comme chef de mission au Tchad, au Viet Nam et au Cambodge. De 2000 à 2006, il était directeur du Droit international et de la Coopération au CICR. Il est membre du CICR depuis mai 2010. Il est l‟auteur de plus de 50 publications portant sur le droit international humanitaire et sur le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.