Le coût humain et les conséquences juridiques des armes nucléaires en droit international humanitaire

L'usage éventuel d'armes nucléaires est, depuis longtemps, une préoccupation mondiale. Cet article souligne les principales règles du droit international humanitaire (DIH) régissant la conduite des hostilités qui sont applicables aux armes nucléaires, ainsi que les questions qui surgiraient si ce type d'armes venait à être utilisé à nouveau, en particulier les conséquences graves et considérables pour les personnes civiles, les biens civils, les combattants et l'environnement.

Une attention accrue a été portée récemment aux conséquences humanitaires des armes nucléaires. Se fondant sur les recherches approfondies relatives aux conséquences humanitaires et environnementales depuis leur première utilisation en 1945 et leurs implications pour le DIH, il semble approprié de conclure que l'usage des armes nucléaires dans, ou près, de zones peuplées équivaudrait à une attaque sans discrimination et que leur utilisation à l'extérieur de ces zones devrait être présumée illicite.

Au sujet des auteurs

Louis Maresca
Conseiller juridique senior à la Division juridique du CICR

Louis Maresca est conseiller juridique senior à la Division juridique du CICR

Eleanor Mitchell
Stagiaire à la Division juridique du CICR au moment de la rédaction de cet article

Eleanor Mitchell était stagiaire à la Division juridique du CICR au moment de la rédaction de cet article