L’intervention militaire à des fins humanitaires : la doctrine prônant la « responsabilité de protéger » défend-elle la licéité du recours à la force à des fins humanitaires ?

La « responsabilité de protéger » est préconisée en tant que nouvelle approche visant à protéger les populations des atrocités massives. Cet article se penche en particulier sur l'évolution de la licéité de l'intervention humanitaire et tente de déterminer si la doctrine prônant la « responsabilité de protéger » défend le recours à la force à des fins humanitaires.

Disponible uniquement en anglais.

Au sujet de l'auteur

Eve Massingham
International humanitarian law officer with the Australian Red Cross