Une contribution africaine au débat sur les armes nucléaires

L'initiative actuelle relative aux conséquences humanitaires des armes nucléaires a offert aux États l'opportunité de raviver le débat sur le désarmement. Alors que l'Afrique a saisi cette opportunité pour s'engager sur la voie du désarmement nucléaire, l'impact de ses efforts reste encore à voir. L'objet de cet article est de rappeler la valeur de l'engagement africain et d'identifier le rôle important que l'Afrique du Sud pourrait jouer en entrainant le continent africain à ses côtés dans son appel pour un monde sans armes nucléaires.

Au sujet de l'auteur

Sarah J. Swart
Conseillère juridique régionale du CICR à Pretoria

Sarah Jean Swart, est conseillère juridique régionale du CICR à Pretoria. Elle travaille auprès de 12 gouvernements africains et les accompagne dans la mise en œuvre du droit international humanitaire. Avant de rejoindre le CICR, elle a obtenu un master en droits humains et démocratisation en Afrique à l’Université de Pretoria.