Engager un dialogue avec les groupes armés

RICR No 883

Engager un dialogue avec les groupes armés

La plupart des guerres modernes mettent aux prises États et groupes armés, parler à ces derniers est donc indispensable pour tous ceux qui travaillent au respect du droit en vue de renforcer la protection des victimes des conflits. Le chemin qui mène à eux demeure pourtant jalonné d'obstacles matériels, sécuritaires, juridiques ou politiques. Quels sont les arguments qui vont convaincre ces groupes ? Comment renforcer leur adhésion aux règles du droit international humanitaire (DIH) quand eux-mêmes sont considérés comme hors-la-loi au regard du droit interne ? Quelles sont les bases juridiques qui permettent cet engagement dans un contexte international où tout dialogue peut être perçu comme une forme de trahison ou de complicité ?

Texte complet disponible uniquement en anglais.
Certains articles individuels ne sont disponibles qu'en anglais.

Table des matières