Ensemble, aidons-les à ne pas perdre espoir:</BR> Le CICR est le premier partenaire de cœur du Bol D’Or Mirabaud qui se déroule à Genève du 16 au 18 juin.

Ensemble, aidons-les à ne pas perdre espoir:
Le CICR est le premier partenaire de cœur du Bol D’Or Mirabaud qui se déroule à Genève du 16 au 18 juin.

     

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est le premier partenaire de cœur du Bol d'Or Mirabaud. Deux équipages composés de collaborateurs du CICR défendront les couleurs de l'institution à bord de bateaux mis à disposition par le Bol d'Or Mirabaud. Si le CICR et la régate sont profondément ancrés à Genève, ils n'en rayonnent pas moins à l'étranger ; ils partagent en outre des valeurs communes telles que la détermination, le courage et le souci permanent d'innover.

 

Les conflits d'aujourd'hui se déroulent de plus en plus souvent dans des villes et frappent les gens dans leur quotidien. Beaucoup de pays touchés ne sont pas en mesure de porter secours à leurs propres citoyens. Souvent très fragmentés et politiquement complexes, ces conflits impliquent de nombreux acteurs, ce qui rend plus difficile l'accès aux personnes qui ont besoin d'aide.

C'est parce que nous restons strictement neutres dans tous les conflits que notre action inspire le respect de toutes les parties. Nous avons ainsi accès à des contextes particulièrement sensibles et pouvons traverser les lignes de front pour porter secours aux victimes de la guerre. Lorsqu'un conflit éclate quelque part dans le monde, nous sommes souvent les premiers sur place pour distribuer des vivres, de l'eau et du matériel médical.

Voici quelques exemples de nos principales opérations :

Somalie
La grave sécheresse qui touche toute la région vient aggraver une situation alimentaire déjà précaire dans ce pays en proie à la violence depuis des décennies.
En 2017, nous prévoyons d'aider plus de 1,4 million de personnes victimes de la sécheresse en leur fournissant de la nourriture, des produits essentiels et un accès amélioré à l'eau, tout en continuant à apporter notre soutien à des centres de santé et de nutrition.
  
Soudan du Sud
Le conflit armé a eu un impact direct sur l'activité économique du pays, limitant l'accès aux produits et services de première nécessité tels que l'eau potable.
En 2017, nous prévoyons d'améliorer l'accès à l'eau potable pour 530 000 personnes, que ce soit par des distributions d'eau ou par la construction ou la réparation d'infrastructures d'approvisionnement.
  
Liban
Nous nous attachons à répondre aux besoins croissants des personnes déplacées qui ont fui la guerre et la violence dans la région ainsi qu'à ceux des communautés qui les accueillent.
En 2017, nous apporterons un soutien à 12 hôpitaux afin que les réfugiés et les résidents malades ou blessés puissent recevoir les soins dont ils ont besoin.
  
Afghanistan
Le conflit généralisé continue d'avoir des répercussions dévastatrices sur la vie des Afghans dans de nombreux districts et villages.
En 2017, nous prévoyons de traiter quelque 108 000 patients dans nos centres de réadaptation physique, tout en facilitant leur réintégration socio-économique.

 

VOTRE SOUTIEN PEUT FAIRE LA DIFFÉRENCE

S'inscrire à la newsletter