Syrie : Faits et chiffres, janvier-février 2014

13-03-2014 Faits et chiffres

Principales activités

La Syrie constitue la principale opération du CICR du point de vue des ressources financières engagées. Le CICR dispose d’une délégation à Damas et maintient une présence à Alep et à Tartous. Plus de 200 collaborateurs travaillent dans le pays, où ils distribuent des vivres et des articles de première nécessité, rétablissent l’accès à l’eau potable et s’emploient à rétablir le contact entre les personnes séparées par le conflit.

Aide d’urgence à plus d’un million de personnes

En février, le CICR a distribué des vivres à plus de 770 000 personnes dans dix gouvernorats, y compris ceux de Damas, Damas-Campagne, Homs et Deir Ezzor. Les bénéficiaires étaient en majorité des déplacés internes. Plus de 4 000 déplacés vivant dans des abris collectifs à Homs et à Damas ont reçu chaque jour des repas préparés dans des cuisines collectives soutenues par le Croissant-Rouge arabe syrien et approvisionnées par le CICR. Plus de 237 000 autres déplacés ont reçu des articles de première nécessité tels que des articles d’hygiène, des couvertures, des matelas et des ustensiles de cuisine.

Projets Eau et assainissement en faveur de millions de personnes dans tout le pays

À Damas, Alep et Tartous, les équipes du CICR chargées de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement ont poursuivi leur collaboration avec le Croissant-Rouge arabe syrien et les services des eaux locaux pour assurer l’accès de la population à l’eau potable et aux installations d’assainissement et répondre aux besoins d’hébergement sur les lignes de front. Plus de 200 000 personnes ont bénéficié de divers projets. Le soutien apporté aux services des eaux locaux a contribué à l’approvisionnement en eau potable de millions de personnes.

À Alep, le soutien du CICR a permis à plus de 1,5 million de personnes, dont beaucoup touchées par les combats, d’accéder à l’eau potable. Les camions affrétés par le CICR ont également approvisionné en eau potable plus de 101 000 personnes à Homs, Damas-Campagne et Deir Ezzor. Nous avons rénové 65 centres pour personnes déplacées et distribué plus de 148 000 bouteilles d’eau.

Les équipes du CICR ont travaillé en étroite coopération avec les ingénieurs locaux pour réparer ou aménager plusieurs sources, stations d’approvisionnement en eau et usines de traitement ; elles ont entre autres fourni du matériel essentiel et les produits chimiques nécessaires au traitement de l’eau.

Santé

En février, le CICR a fourni du matériel médical, des articles à usage unique et des instruments chirurgicaux à quatre structures médicales dans des zones sous le contrôle du gouvernement et des zones aux mains de l’opposition. L’équipe de santé du CICR basée à Damas a fourni deux trousses contenant un assortiment de matériel médical à Barzeh, permettant la prise en charge de 100 patients. L’institution a aussi donné des fixateurs externes et des instruments à des hôpitaux situés dans des zones sous le contrôle du gouvernement et des zones aux mains de l’opposition dans le gouvernorat d’Alep. Elle a par ailleurs poursuivi son soutien à sept unités mobiles de santé et à un dispensaire géré par le Croissant-Rouge arabe syrien. Ces structures desservent des communautés particulièrement vulnérables, notamment des personnes déplacées à cause du conflit.

Protection

Dans le cadre des efforts du CICR visant à rétablir le contact entre les personnes séparées par le conflit, la délégation de Damas a reçu 373 demandes de recherche (y compris 352 allégations d’arrestation, qu’elle a soumises aux autorités compétentes). Le suivi de ces demandes et allégations est en cours.

Janvier-février 2014

Secours d’urgence

Le CICR a travaillé en étroite coopération avec le Croissant-Rouge arabe syrien pour fournir :

  • des vivres à plus de 770 000 personnes dans les gouvernorats de Damas, Damas-Campagne, Deraa, Quneitra, Sweida, Homs, Tartous, Lattaquié, Hama et Deir Ezzor ;
  • les repas quotidiens de plus de 4 000 personnes vivant dans des abris collectifs dans les gouvernorats de Damas, Damas-Campagne, Deraa, Quneitra, Sweida, Homs, Tartous, Lattaquié, Hama et Deir Ezzor ;
  • des articles ménagers de première nécessité tels qu’articles d’hygiène, couvertures, serviettes, matelas, bougies, ustensiles de cuisine, seaux et lampes rechargeables à plus de 237 000 personnes déplacées dans les gouvernorats de Damas, Damas-Campagne, Deraa, Quneitra, Sweida, Homs, Tartous, Lattaquié et Hama.

Eau et assainissement

Le CICR a coopéré étroitement avec le Croissant-Rouge arabe syrien et les services des eaux locaux pour :

  • assurer la réparation des stations de traitement de l’eau d’Alep et fournir les équipements nécessaires afin d’approvisionner en eau potable plus de 1,6 million de personnes ;
  • affréter des dizaines de camions-citernes pour approvisionner en eau plus de 101 000 personnes dans les gouvernorats de Homs, Damas-Campagne et Deir Ezzor ;
  • rénover 65 centres pour personnes déplacées afin de permettre à 23 400 personnes d’accéder à l’eau potable, à des installations d’assainissement adéquates et à un hébergement décent ;
  • distribuer plus de 148 000 litres d’eau en bouteille à la population à Adra et Hama ;
  • fournir 30 tonnes de sel pour le traitement de l’eau à la source d’Harouch à Damas-Campagne, qui approvisionne plus de 50 000 personnes ;
  • fournir 70 tonnes d’hypochlorite de sodium pour traiter l’eau à Damas-Campagne et approvisionner plus de 4 millions de personnes ;
  • fournir 50 tonnes d’hypochlorite de sodium pour traiter l’eau aux sources de Figeh, à Damas, afin d’approvisionner en eau potable 4 millions de personnes ;
  • fournir des câbles pour le générateur d’un forage à Damas-Campagne, ainsi que deux pompes pour des stations d’approvisionnement en eau à Damas-Campagne et Deraa, dont bénéficient au total plus de 158 000 personnes ;
  • fournir le matériel nécessaire à la réparation d’une canalisation à Deraa afin d’assurer l’accès à l’eau potable de plus de 75 000 personnes.

Santé

Le CICR a travaillé en étroite coopération avec le Croissant-Rouge arabe syrien pour fournir :

  • 10 civières à la Société du Croissant-Rouge palestinien pour qu’elle puisse évacuer des patients du camp de Yarmouk, à Damas ;
  • des articles médicaux et des équipements à l’hôpital national de Damas, y compris une table d’opération et des instruments chirurgicaux ;
  • deux trousses contenant un assortiment de matériel médical permettant la prise en charge de 100 patients dans le district de Barzeh, au nord-ouest de Damas ;
  • des fixateurs externes et des instruments destinés à des hôpitaux situés dans des zones sous le contrôle du gouvernement et des zones aux mains de l’opposition dans le gouvernorat d’Alep ;
  • un soutien à sept unités mobiles de santé et à un dispensaire géré par le Croissant-Rouge arabe syrien ;
  • du matériel médical, des articles à usage unique et des instruments chirurgicaux à quatre structures médicales situées dans des régions sous le contrôle du gouvernement et des régions aux mains de l’opposition.

Protection

Le CICR a :

  • reçu 373 demandes de recherche (y compris 352 allégations d’arrestation, qui ont été soumises aux autorités) ;
  • fourni à 16 personnes qui ne possédaient pas de documents d’identité valables des documents de voyage provisoires délivrés en coordination avec les autorités syriennes et le HCR pour permettre leur réinstallation à l’extérieur de la Syrie ;
  • facilité, à l’aller et au retour, le passage de neuf étudiants au Golan occupé ;
  • fourni des documents officiels à 11 familles syriennes séparées par la ligne de démarcation entre le Golan occupé et la Syrie proprement dite afin qu’elles puissent bénéficier d’aides étatiques ou régler des questions d’héritage ou de propriété ;
  • reçu 25 messages Croix-Rouge, émanant principalement de Syriens détenus à l’étranger, qui seront transmis à leurs familles en Syrie.

Rubriques associées