• Envoyer
  • Imprimer

Irak : l’action humanitaire du CICR en 2013

13-02-2014 Faits et chiffres

Tout au long de l’année 2013, le CICR a poursuivi l’action humanitaire qu’il mène sans relâche depuis 1980 dans la population irakienne. Animée par des considérations purement humanitaires, l’organisation continue ainsi de porter assistance aux plus démunis et de faire entendre leur voix.

L’année passée encore, le peuple irakien a porté le fardeau humanitaire hérité de plusieurs décennies de conflit et de violences récurrentes qui ont commencé avec le déclenchement de la guerre Iran-Iraq en 1980. L’accès à des services de première nécessité comme l’eau potable et les soins de santé reste difficile pour un population nombreuse, en particulier dans les régions rurales et les zones de violence.

En 2013, le CICR a encore étendu sa présence dans les régions les plus touchées par les violences passées et actuelles. C’est dans les territoires contestés et le centre du pays que cette action a été la plus importante, puisqu’elle lui a permis de se rapprocher des Irakiens ayant besoin d’assistance et d’élargir globalement le champ de ses activités humanitaires. Les bénéficiaires de l’assistance ont été des personnes et des groupes vulnérables, en particulier des femmes chefs de famille, des personnes handicapées, des agriculteurs démunis, des personnes déplacées à l’intérieur du pays et des réfugiés.

L’organisation s’est attachée à renforcer les services de santé et de réadaptation physique, à améliorer l’accès à l’eau potable et à répondre aux urgences humanitaires. Continuer d’appuyer les efforts des autorités irakiennes pour faire la lumière sur le sort des personnes portées disparues reste pour elle un domaine d’action prioritaire, tout comme surveiller les conditions de détention et le traitement des personnes détenues.

Afin de pouvoir continuer à porter assistance aux personnes qui en ont le plus besoin, le CICR entretient un dialogue avec toutes les parties prenantes du pays et continue de travailler en étroite liaison avec le Croissant-Rouge de l’Irak afin de répondre aux besoins de la population touchée par les violences. L’organisation travaille à partir de sa délégation de Bagdad et de ses 11 bureaux régionaux d’Arbil, Bagdad, Bassorah, Dahuk, Khanqin, Kirkûk, Mossoul, Nadjaf, Nassiriya, Ramadi et Sulaimaniya. La délégation du CICR en Irak emploie 817 personnes dont 728 ressortissants irakiens.

 

Secours

En 2013, le CICR :

  • a distribué de la nourriture à plus de 10 000 personnes dans le besoin et des articles de première nécessité tels que couvertures, jerricans, seaux, essuie-mains et articles d’hygiène, ustensiles de cuisine et vaisselle, bouteilles thermos et bâches, à plus de 22 000 personnes ;
  • a aidé 23 000 agriculteurs des régions touchées par la violence en leur fournissant des semences, des engrais, des outils, du matériel d’irrigation au goutte-à-goutte et des serres ;
  • est venu en aide à quelque 34 000 personnes des sites les plus vulnérables grâce à la remise en état de canaux d’irrigation et la mise en place d’un programme « argent contre travail » ;
  • a donné une petite somme à 3 300 veuves en situation de grande vulnérabilité pour qu’elles puissent recevoir les allocations des services sociaux ;
  • a aidé 4 500 femmes chefs de famille parmi les plus vulnérables et des personnes handicapées à créer une petite activité ou un petit commerce ;
  • a distribué des vivres et des articles ménagers de première nécessité à 9 000 réfugiés syriens, dont plus de 5 500 ont bénéficié de deux distributions.


Eau

Le CICR a :

  • fourni de l’eau potable à près de 700 000 personnes des régions les plus reculées touchées par la violence;
  • remis en état et amélioré les installations d’eau et d’assainissement desservant plus de 106 000 personnes chassées de chez elles par les déchaînements de violence;
  • amélioré les conditions de vie de plus de 2 000 détenus en modernisant les installations d’approvisionnement en eau et de ventilation et les espaces de détente dans trois centres de détention ;
  • formé 24 membres du personnel au travail sur les stations compactes pour le traitement des eaux .

 

 

Santé

Le CICR a :

  • dispensé une formation au personnel sur son lieu de travail et s’est employé à développer la protection maternelle et infantile et à améliorer la lutte contre l’infection, l’hygiène et la gestion des déchets, les techniques de gestion des médicaments et le système d’orientation des patients dans 13 centres de soins primaires des régions les plus reculées. Cela a permis à 400 000 personnes de bénéficier d’un accès amélioré aux services de santé primaires ;
  • construit deux centres de soins primaires, en a remis en état trois autres et a fourni des pièces de rechange pour les chambres froides mortuaires de trois établissements de soins dans les zones touchées par les violences ;
  • amélioré les capacités de deux hôpitaux à Hilla et Bagdad en matière de services chirurgicaux d’urgence ;
  • fourni à près de 33 000 patients du matériel et des services de réadaptation fonctionnelle dispensés dans onze centres, dont un géré par le CICR et dix avec son appui. Ces centres continuent de recevoir des formations et des matériaux pour la fabrication de matériel comme les prothèses, les béquilles et les fauteuils roulants.


 

Détention et rétablissement des liens familiaux

Le CICR a :

  • visité près de 40 000 personnes dans plus de 70 lieux de détention du gouvernement central irakien et du gouvernement régional kurde, en visitant et suivant personnellement 600 détenus et effectuant diverses opérations visant à garantir aux détenus  des conditions de vie et un traitement appropriés ;
  • fourni des articles de première nécessité tels que vêtements, articles d’hygiène, couvertures et autres articles courants essentiels ;
  • aidé plus de 100 familles à visiter un proche en détention ;
  • facilité les contacts entre les détenus et leurs proches par le biais des messages Croix-Rouge ;
  • permis à 500 Syriens des camps de réfugiés d’Al-Quaim et Al-Obeidi de bénéficier de trois minutes de communication gratuite à destination de n’importe quel pays du monde.



 


Rubriques associées