Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Somalie : Mogadishu : de l'eau pour une ville déchirée par la guerre

27-06-1996 Communiqué de presse 96/25

Mogadishu, la capitale somalienne, est l'exemple typique d'une ville déchirée par la guerre, où l'accès à l'eau est devenu extrêmement difficile. " Dans des situations aussi explosives où des factions luttent pour prendre le pouvoir, un système d'approvisionnement en eau, comme celui de Mogadishu, est une cible de premier choix. Se rendre maître du système d'adduction d'eau, c'est avoir le pouvoir, politique et militaire " , a déclaré Riccardo Conti, chef de l'unité eau et asainissement du CICR. Les stations de pompage sont exposées aux attaques et au sabotage et, puisqu'elles sont éloignées des endroits où il y a pénurie d'eau, il est plus facile d'en prendre le contrôle. Même quand elles ne sont pas endommagées délibérément, de graves problèmes se posent. En effet, des quantités considérables de combustible ou d'énergie électrique sont nécessaires pour faire fonctionner les stations de traitement et de distribution de l'eau et les fonds manquent pour se procurer les pièces détachées, fournir une assistance technique et assurer une maintenance correcte.

Le CICR, avec d'autres organismes spécialisés, est néanmoins parvenu à stabiliser la situation à Mogadishu. Heureusement, la ville a des réserves d'eau souterraine, mais comme elle est située sur la côte de l'océan Indien, des hydrologues expérimentés ont dû planifier très soigneusement le captage de cette source pour éviter la contamination par l'eau salée, qui se trouve sous la couche d'eau douce.

Plusieurs organisations ont remis en état des forages existants et en ont créé de nouveaux. Le réseau de forages et de puits qui en a résulté permettra de répondre aux besoins des habitants de la capitale, sans compromettre la remise en service et le développement futurs du réseau urbain de distribution de l'eau.

Selon Riccardo Conti, l'expérience acquise à Mogadishu aidera le CICR dans d'autres situations difficiles et encouragera les donateurs à soutenir des solutions de rechange en attendant les investissements considérables qui seront nécessaires pour rétablir un réseau de distribution adéquat, une fois la paix revenue.