Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Mali : assistance aux victimes des récents affrontements à Kidal

22-05-2014 Communiqué de presse 14/86

Bamako / Genève (CICR) – Les conséquences humanitaires des récents combats dans le nord du Mali inquiètent le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). L’équipe médicale du CICR à l’hôpital régional de Gao a pris en charge 20 patients blessés pendant les affrontements à Kidal et trois autres blessés lors de manifestations organisées dans la ville de Gao.

« Nous avons été informés que des familles avaient quitté Kidal et d’autres localités par peur des combats et du risque que ces affrontements s’étendent. Certaines sont déjà arrivées à Gao, indique Christoph Luedi, chef de la délégation du CICR au Mali. Nous sommes préoccupés par la situation de ces personnes et allons tout mettre en œuvre pour répondre rapidement à leurs besoins les plus urgents. »

Le CICR poursuit aussi ses démarches auprès des parties concernées afin de pouvoir visiter toutes les personnes arrêtées en relation avec les récents combats et qui seraient encore détenues.

« À partir de nos bureaux à Kidal et Gao, nos équipes continuent de suivre de près l’évolution de la situation et ses conséquences au plan humanitaire. Nous prévoyons également un renforcement des capacités d’intervention de nos équipes sur place », ajoute M. Luedi.  

Le CICR rappelle aux parties concernées qu’en cas d’affrontements armés, elles sont tenues de respecter les obligations qui leur incombent en vertu du droit international humanitaire, et qu’elles doivent en particulier protéger la population civile et l’ensemble des personnes qui ne participent plus aux combats.

Informations complémentaires :
Valery Mbaoh Nana, CICR Bamako, tél. : +223 76 99 63 75
Wolde-Gabriel Saugeron, CICR Genève, tél. : +41 22 730 31 49 ou +41 79 244 64 05


Photos

L'équipe médicale CICR soigne un blessé. 

Hôpital de Gao, Mali, janvier 2014.
L'équipe médicale CICR soigne un blessé.
/ CC BY-NC-ND / CICR / Macky Oumar Kane