Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Syrie : le CICR distribue des secours alimentaires dans l’est du gouvernorat d’Alep

21-05-2014 Communiqué de presse

Genève / Damas (CICR) – Alors que les combats se poursuivent à Alep et dans les environs, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), conjointement avec le Croissant-Rouge arabe syrien, s’emploie à distribuer des rations alimentaires d’urgence à plus de 60 000 personnes déplacées par la violence dans des zones du gouvernorat contrôlées tant par le gouvernement que par l’opposition.


Dans la région d'Alep, mai 2014. @Reuters / H. Katan

« Cette assistance est le résultat de mois de négociations avec diverses parties », déclare Boris Michel, chef de la délégation du CICR en Syrie. « Dans les zones où nous avons pu nous rendre ces derniers jours, les habitants n’avaient reçu aucune aide humanitaire depuis neuf mois. Les besoins sont immenses. Il s’agit certes là d’une avancée, mais nous espérons pouvoir en faire davantage aux cours des jours et semaines à venir. »

Un convoi de trois camions du CICR et du Croissant-Rouge arabe syrien a traversé les lignes de front pour acheminer des vivres à plus de 30 000 personnes à Al-Bab et Manbij, deux villes situées à l’est d’Alep où des milliers de personnes déplacées sont venues chercher refuge au cours des derniers mois. D’autres distributions de nourriture sont prévues pour les jours à venir à Al-Safira (sud d’Alep) et ailleurs dans la région afin de couvrir les besoins nutritionnels de plus de 30 000 déplacés internes pendant les quinze prochains jours.

La population civile à Alep et dans les environs continue d’être la cible d’attaques indiscriminées. Des dizaines de milliers d’habitants et de déplacés, dans la ville et le gouvernorat d’Alep, ont encore cruellement besoin d’une assistance humanitaire.

Les hostilités ayant endommagé les réseaux de distribution de l’eau et de l’électricité, certaines zones se retrouvent privées d’eau potable pour des durées allant parfois jusqu’à deux semaines. Le CICR et le Croissant-Rouge arabe syrien ont récemment réhabilité 16 puits à Alep et alentours qui produisent plus de 900 000 litres d’eau potable par jour. Les deux organisations ont également fourni des générateurs et du carburant pour faire fonctionner des dizaines de pompes à eau. Des travaux urgents sont par ailleurs en cours dans le domaine de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement.

Le CICR appelle une fois de plus toutes les parties à respecter les obligations qui leur incombent en vertu du droit international humanitaire. Elles doivent en particulier s’abstenir de tuer des civils et faciliter le travail des humanitaires.

Informations complémentaires :
Ralph El Hage, CICR Damas, tél. : +963 930 336 718
Hicham Hassan, CICR Genève, tél. : +41 22 730 37 23 ou +41 79 447 37 26