Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Afghanistan : libération des collaborateurs du CICR

20-08-2014 Communiqué de presse

Genève/Kaboul (CICR) – Les cinq collaborateurs du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), enlevés le 14 août dans la province d’Hérat, ont été libérés sains et saufs aujourd'hui. Le CICR se félicite de leur libération inconditionnelle et appelle à un plus grand respect des activités qu’il mène en Afghanistan.

« Nos cinq collègues sont libres. Ils sont en bonne santé et ont retrouvé leur famille, ce qui nous importait plus que tout », déclare Monica Zanarelli, cheffe de la délégation du CICR à Kaboul. « Nous sommes déterminés à poursuivre nos activités en faveur des personnes qui subissent les effets du conflit en Afghanistan. Nous appelons, une fois encore, à un plus grand respect de l’action humanitaire du CICR dans tout le pays. Il est capital de permettre à notre personnel de travailler en toute sécurité. »

Nos collaborateurs ont été enlevés, alors qu’ils aidaient les communautés touchées par le conflit dans le district Adraskan d’Hérat à subvenir à leurs besoins.

La délégation du CICR établie à Kaboul en 1987 s’emploie à prévenir les violations du droit international humanitaire, à protéger les détenus, et à assurer un approvisionnement en eau, assainissement, et moyens de subsistance aux civils touchés par le conflit. Elle rétablit aussi le contact entre les familles, agit en tant qu’intermédiaire neutre, prend en charge les blessés et les handicapés, et apporte son soutien aux services hospitaliers.

Informations complémentaires :
Anastasia Isyuk, CICR Genève, tél. : 41 22 730 30 23 ou +41 79 251 93 02
Marek Resich, CICR Kaboul, tél. : +93 707 740 526
Rafiullah Stanikzai (dari et pachtou), CICR Kaboul, tél. : +93 788 308 908