• Envoyer
  • Imprimer

Un accès plus sûr pour toutes les Sociétés nationales

05-11-2014 Introduction

De nos jours, les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sont confrontées à des défis nouveaux, plus complexes et en constante évolution lorsqu’elles mènent des activités dans des contextes délicats où règne l’insécurité, comme dans les conflits armés et les situations de troubles et de tensions internes. Il arrive que des porteurs d’armes les empêchent de fournir leurs services humanitaires ou que leur action humanitaire soit entravée, tandis que certaines sont harcelées dans leur travail. Le personnel, les locaux et les équipements de certaines Sociétés nationales ont par ailleurs fait l’objet d’attaques récurrentes. Les personnes qui ont le plus besoin d’aide peuvent ainsi se retrouver privées d’assistance, voire subir un préjudice direct.

Cette situation préoccupante a poussé les Sociétés nationales, en coopération avec le CICR, à chercher les moyens de renforcer leur acceptation, leur sécurité et leur accès aux personnes et aux communautés vulnérables. Cette volonté a donné naissance au Cadre pour un accès plus sûr, dont la première version a été élaborée en 2003 et qui a récemment été mise à jour sur la base des données d’expérience des Sociétés nationales. Ce Cadre énonce un ensemble de mesures et d’actions, fondées sur les Principes fondamentaux et les politiques pertinentes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qu’une Société nationale peut prendre pour se préparer et renforcer son acceptation lorsqu’elle mène des activités dans des contextes délicats où règne l’insécurité.

Une sécurité totale ne peut pas être garantie au moment de mener des activités humanitaires d’assistance et de protection. Toutefois, avec le temps et l’expérience, les Sociétés nationales ont constaté qu’elles peuvent nettement atténuer les risques auxquels elles sont confrontées en mettant en œuvre les actions et les mesures recommandées dans le Cadre pour un accès plus sûr.

Au Conseil des Délégués de 2009, des Sociétés nationales avaient demandé que des orientations pratiques leur soient fournies afin de pouvoir mieux se préparer aux situations de conflit et de pouvoir répondre plus efficacement aux besoins dans ce type de situations. Le CICR s’est donc appuyé sur sa propre expérience et sur celle d’une cinquantaine de Sociétés nationales pour élaborer un ensemble d’outils pratiques: Un accès plus sûr – Guide à l'intention de toutes les Sociétés nationales.

Ces documents ont été élaborés en collaboration avec les Sociétés nationales pour leur permettre d’améliorer la mise en œuvre de leurs activités humanitaires et de renforcer leurs capacités de préparation et d’intervention dans les contextes difficiles.