Image d'illustration. CC BY-NC-ND / CICR

Mauritanie : distribution d’aliment de bétail à Bassikounou

En mai 2019, le CICR a distribué 100 tonnes d’aliments pour le bétail à 1250 familles réfugiées et résidentes. Cette action s’inscrit dans une campagne plus large afin que les animaux restent en bonne santé.
Article 17 juin 2019 Mauritanie

Assana vit à Kindjerle, un petit village situé dans le département de Bassikounou. Pour subvenir aux besoins de sa famille, elle dispose d'un troupeau de moutons qui est très affaibli. La nourriture reçue tombe à pic :

Je suis très heureuse car je vais pouvoir nourrir mes bêtes en attendant les prochaines pluies.  

Assana et ses enfants

Assana et ses enfants sont heureux de bénéficier de cette aide, en attendant les prochaines pluies. CC BY-NC-ND / CICR

La sècheresse récurrente et des précipitations irrégulières sont à l'origine d'un manque chronique de fourrage.

Les 80 kilos de tourteaux de coton distribués à chaque ménage vulnérable vont permettre de maintenir en vie pendant au moins un mois cinq têtes de bétail destinées à la reproduction. Menée avec le soutien du comité local du Croissant-Rouge mauritanien, cette distribution s'est faite en collaboration avec les responsables de communauté et les autorités administratives du département de Bassikounou.

En parallèle, le CICR a démarré le 24 mai dernier une campagne visant à sensibiliser dans 15 villages les éleveurs aux bienfaits du déstockage commercial. Le but est de leur permettre d'assimiler les techniques vétérinaires pour mieux gérer troupeaux et, au final, de vendre leurs animaux au meilleur prix.
Ces techniques génératrices de revenus aident aussi à diminuer la pression sur les pâturages et les points d'eau rendus rares par le changement climatique. La santé du cheptel est préservée, tout comme l'indépendance économique des éleveurs.

Ces campagnes récentes viennent compléter l'action du CICR déjà entamée en 2018 en matière de santé animale et qui comprenait les éléments suivants :
- la vaccination et le traitement du bétail ;
- la distribution d'aliments de bétail ;
- la formation des auxiliaires vétérinaires ;
- la construction de parcs de vaccination ;
- l'appui structurel à la délégation du ministère du Développement rural, et ;
- la construction et/ou la réhabilitation des points d'eau et des abreuvoirs en milieu rural.