150 ans d’action humanitaire : les enfants dans la guerre

  • Guerre de 1914-1918. Des enfants polonais internés dans le camp de Holzminden, en Allemagne. Dans de nombreux pays au conflit, des civils ont été internés dans des camps. Il s’agissait de civils résidant en pays ennemis ou de civils déportés de chez eux.
    © Photothèque CICR (DR) / HIST-03085-25
  • Durant la grand famine de 1921 à 1923 en Russie. Assistance à des enfants déplacés.
    © Ó Save the Children Fund / hist-01061-17
  • Madrid, durant la guerre civile espagnole, de 1936 à 1939. Des enfants déplacés.
    © Photothèque CICR (DR) / HIST-01852-04
  • Yougoslavie, 1942. Secours à des enfants abandonnés ou orphelins.
    © Photothèque CICR (DR) / HIST-03168-01
  • Tchécoslovaquie, 1944. Des enfants portant l'étoile jaune, dans le ghetto de Theresienstadt.
    © Photothèque CICR (DR) / M. Rossel / HIST-01160-32
  • Jammu-et-Cachemire, Srinagar, durant le conflit indo-pakistanais de 1948 à 1950. Des cours sont organisés en plein air par la Croix-Rouge locale en faveur d’enfants réfugiés.
    © CICR / INPK-N-00002-08
  • Thessalonique, Grèce, 1952. Retour au pays, sous les auspices du CICR, d'enfants grecs qui avaient été envoyés en Yougoslavie durant la guerre. Les enfants retrouvent leurs familles après une longue séparation.
    © Photothèque CICR (DR) / HIST-E-01402
  • Vientiane, Laos, 1961, durant la guerre civile. Des enfants déplacés de la région contrôlée par le Pathet Lao, dans le nord du pays, reçoivent des secours.
    © Photothèque CICR (DR) / LA-E-00019
  • Nigeria, durant la guerre du Biafra, de 1967 à 1970. Dans le camps d'Ozu-Akoli, des enfants attendent de recevoir un repas. L'aide alimentaire est d’autant plus essentielle dans le cas des enfants que ceux-ci risquent d'être atteints dans leur développement physique et mental s'ils sont mal nourris.
    © CICR / M. Vaterlaus / NG-N-00066-20A
  • Thaïlande, 1983. Dans le camp de réfugiés de Kao-I-Dang des enfants jouent sous la pluie.
    © CICR / Y. Muller / TH-N-00192-14
  • Vallée d'Andarab, en Afghanistan, 1990. De jeunes enfants soldats.
    © CICR / D. Bregnard / AF-D-00030-03
  • A la frontière entre le Rwanda et le Zaïre, 1994. Lors de l’exode massif de la population rwandaise fuyant les massacres, des dizaines de milliers d'enfants ont été séparés de leur famille. Le CICR a lancé une gigantesque opération pour enregistrer les enfants non accompagnés dans tous les pays alentours, pour retrouver leurs familles et rétablir le contact. Ainsi, entre 1994 et 1998, 48 000 enfants ont été réunis avec un membre de leur famille au Rwanda.
    © CICR / T. Gassmann / RW-N-00100-10
  • Ayacucho, village de Hualla, Pérou, 2007. On estime que durant le conflit des années 1980 au Pérou, 13 000 personnes auraient disparus. Le CICR s'est impliqué non seulement dans la recherche des personnes disparues, mais aussi dans le soutien à leurs familles. Ces deux enfants participent à un atelier de soutien psychologique pendant que des recherches et analyses de restes humains ont lieu dans la région.
    © CICR / B. Heger / PE-E-00169
  • Soudan du Sud, 2012. Ce petit garçon de six ans a été blessé lorsque le camion dans lequel il voyageait à sauté sur une mine. Il a dû être amputé. On a pris soin de lui et on l'a équipé d'une prothèse dans le Centre de réadaptation physique de Juba, co-géré par le CICR.
    © CICR/Getty Images / T. Stoddart / SS-E-00006
  • Comté de Grand Gedeh, à la frontière entre le Liberia et la Côte d’Ivoire, 2013. Une employée du CICR traverse la frontière avec un groupe d'enfants. Après une recherche de leurs familles, qui a duré deux ans, et un long voyage à travers le Libéria, ces enfants vont bientôt être réunis avec leurs familles.
    © CICR / P. Yazdi / LR-E-00583
  • The Sisi neighbourhood of Aleppo, Syria, 2013. A little boy shows the cartridges he has collected. For the town’s children, collecting cartridges has become a game Alep, quartier de Sisi, Syrie, 2013. Un petit garçon montre les cartouche qu’il a ramassées. Pour les enfants de cette ville, collectionner des cartouches est devenu un nouveau jeu.
    © ICRC / V. Hagop / SY-E-00326
  • Centre de transit et d'orientation pour anciens enfants soldats, Goma, Nord-Kivu, République démocratique du Congo, 2014 Ces enfants ont été sortis des forces et groupes armés et vivent dans ce camp en attendant de retrouver leurs familles. Ils sont suivis et aidés pour faciliter leur retour et leur réintégration dans leurs communautés et sensibilisés sur les dangers d'être à nouveau recrutés. Sur l'affiche : "Je peux aussi aider mon pays en allant à l’école"
    © CICR / C. Katsuva Kamate
  • Gaza, Shejaeya, 2014. Des civils fuient leur domicile en raison des bombardements. Durant les dernières hostilités à Gaza, il y aurait eu près de 1 900 tués et 10 000 blessés, dont un quart d'enfants, dont certains resteront handicapés à vie.
    © CICR / A. Baba / IL-E-02829
20 novembre 2014

Blessés, brutalisés, détenus, enlevés, violés ou tués, recrutés, privés de nourriture, d'eau ou d'un toit, orphelins ou séparés de leur famille : les enfants dans la guerre ont été de tout temps parmi les victimes les plus vulnérables, et ce malgré leur force et leur incroyable capacité à s'adapter. Protéger les enfants dans la guerre, leur apporter de l'aide et en prendre soin : cela a été et reste plus que jamais une priorité pour le CICR. Les enfants bénéficient de la plupart de nos programmes d'aide. Certains sont adaptés à leurs besoins spécifiques, comme par exemple les aides psychologiques ou le rétablissement des liens avec leurs proches.

 

S'inscrire à la newsletter