Burundi : 56 000 personnes ont un meilleur accès à l'eau potable

  • La population du sud de Bujumbura accède plus facilement à l’eau potable grâce à un projet d’adduction d’eau mené à bien par le CICR en collaboration avec la REGIDESO, la société de distribution de l’eau au Burundi.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Vanessa Sharp
  • La population de la colline de Buhonga, au sud de la capitale, s’approvisionne maintenant aux six bornes fontaines réhabilitées entre les sources et un nouveau réservoir d’eau. Les femmes et les enfants ne doivent plus parcourir de longues distances pour chercher de l’eau potable.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Vanessa Sharp
  • L’eau de 32 sources est captée dans les collines et alimente le nouveau réservoir en contre-bas.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Vanessa Sharp
  • Le surplus du réservoir de 150 m3 renforce le débit du réseau d’eau du sud de Bujumbura.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Vanessa Sharp
  • L’inauguration de ce projet par le ministère de l’Energie et des Mines a eu lieu en novembre 2017. Ce projet permettra d’améliorer la qualité et la disponibilité de l’eau et de diminuer les risques de maladies hydriques.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Vanessa Sharp
  • La population était nombreuse à partager cette journée de fête agrémentée du son des tambourinaires et de danses traditionnelles.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Vanessa Sharp
29 janvier 2018

Afin de faciliter l'accès à l'eau pour la population du sud de Bujumbura, et pour diminuer les risques d'épidémies liées aux maladies hydriques, le CICR, en collaboration avec la REGIDESO, a réhabilité les bornes fontaines et a construit un réservoir d'eau qui déssert des nouvelles bornes fontaines en contrebas et augmente le débit d'eau du sud de la capitale.