Armes explosives en zones peuplées : conséquences pour les civils

15 juin 2015

Les armes explosives conçues au départ pour les champs de bataille sont de plus en plus utilisées en zone urbaine. Les effets sur les civils sont souvent dévastateurs, même quand ces armes ciblent des objectifs militaires légitimes.

Les conséquences directes des armes explosives sur les civils dans les zones fortement peuplées sont manifestes : décès, blessures et destructions. Les conséquences indirectes sont moins flagrantes. Les dégâts causés aux systèmes d'approvisionnement en eau et d'évacuation des eaux usées ainsi qu'aux réseaux électriques entravent des services tels que les services de santé et de distribution d'eau, ce qui contribue à la propagation de maladies et à des décès supplémentaires. Face de tels ravages, les civils survivants n'ont souvent pas d'autre choix que de quitter la ville et d'entamer un processus de déplacement souvent de longue durée.

En février 2015, le CICR a organisé une réunion d'experts sur la question des armes explosives dans les zones habitées. Ci-dessous le rapport de cette réunion établi par le CICR.

S'inscrire à la newsletter