En ces temps de Covid-19, faisons-en sorte de répondre aux besoins d’assistance et de protection des personnes marginalisées et à risque CICR.

Covid-19 : mettre en œuvre des programmes inclusifs au temps du coronavirus

Faisons-en sorte de répondre aux besoins d’assistance et de protection des personnes marginalisées et à risque.
Article 18 mai 2020

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a réuni dans un document des recommandations et des messages formulés par ses équipes opérationnelles chargées de la diversité et de l'inclusion, de la lutte contre la violence sexuelle et de la protection contre l'exploitation et les abus sexuels, en collaboration avec la conseillère de l'institution pour la protection des enfants. L'enjeu est d'aider le personnel de l'institution dans son ensemble à intégrer les besoins des groupes vulnérables dans tous les aspects de sa riposte contre le Covid-19, une maladie infectieuse causée par un nouveau coronavirus. Les recommandations concernent plus spécifiquement les premières phases de la riposte, notamment la planification d'urgence, la réorientation, voire la diminution des activités courantes au profit d'autres activités et partenariats plus essentiels pour contenir la progression du coronavirus dans les contextes où nous intervenons.

 

Pourquoi est-il si important de mettre en œuvre des programmes inclusifs pendant l'épidémie de Covid-19 ?

Dans les situations d'urgence, les personnes déjà marginalisées deviennent encore plus vulnérables. Comme n'importe quel autre danger, le Covid-19 n'aura pas les mêmes répercussions pour tous au sein des sociétés, des communautés et même des familles. Nous devons en être conscients et nous efforcer d'identifier les besoins de chacun – quelles que soient sa visibilité et sa capacité à se faire entendre – et faire de notre mieux pour y répondre. Nous pourrons ainsi venir en aide aux groupes marginalisés et à risque, leur apporter une assistance d'urgence et les associer aux décisions relatives à la réponse humanitaire, au renforcement de la résilience et à la réduction des risques.

À qui s'adressent les programmes inclusifs pendant l'épidémie de Covid-19 ?

Dans la plupart des sociétés, les femmes, les personnes âgées, les enfants, les adolescents et les jeunes adultes, les personnes en situation de handicap, les déplacés internes, les personnes issues des minorités quelles qu'elles soient et les personnes détenues sont confrontés, à des degrés divers, à une plus grande marginalisation sociale et économique. Et les personnes qui combinent plusieurs de ces facteurs (par exemple, une adolescente en situation de handicap issue d'une minorité ethnique ou un jeune homme homosexuel placé en détention) sont encore plus vulnérables.

Dans le contexte de l'épidémie de Covid-19, les individus et groupes les plus à risque sont ceux qui : ont déjà une santé fragile, sont sous traitement ou reçoivent des soins ; vivent dans des environnements fermés (par exemple, les personnes privées de liberté) ; ont difficilement accès aux services de base tels que les services de santé et d'assainissement (par exemple, de l'eau propre pour se laver les mains) ; ont peu de représentativité aux niveaux local et national ; dépendent presque exclusivement de l'économie informelle ; disposent de capacités, de stratégies, de possibilités et de choix limités pour s'adapter et faire face à la crise ; ont un accès limité, voire inexistant, aux moyens de communication et d'information (les minorités linguistiques, les personnes ayant un faible niveau d'instruction, les laissés-pour-compte des campagnes de communication que les messages n'atteignent pas).

 

Le CICR porte assistance aux personnes touchées par un conflit armé ou d'autres situations de violence partout dans le monde, mettant tout en œuvre pour améliorer leur sort et protéger leur vie et leur dignité, souvent en collaboration avec ses partenaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Il s'efforce en outre de prévenir la souffrance par la promotion et le renforcement du droit et des principes humanitaires universels.

Pour en savoir plus sur notre riposte contre la pandémie de Covid-19.