En Irak, les besoins sont permanents

Dix ans d’action humanitaire en Irak

  • 2018: déplacés par la guerre
    2018: déplacés par la guerre
    En Irak, on dénombre aujourd’hui encore deux millions de déplacés dans le pays. Cette mère vit toujours dans un camp avec ses enfants ; ensemble, ils rêvent de retourner chez eux.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Ibrahim Sherkhan
  • 2017: disparus
    2017: disparus
    Aujourd’hui, des millions d’Irakiens demeurent sans nouvelles d’un proche. Après des décennies de violence, les personnes disparues se comptent par centaines de milliers. Cette femme montre la photo d’un membre de sa famille porté disparu depuis l’invasion du Koweït par l’Irak.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Mohammad Jawad Alhamzah
  • 2016: 23 % de la population a besoin d’assistance
    2016: 23 % de la population a besoin d’assistance
    Aujourd’hui, quelque 8,7 millions de personnes ont encore besoin d’une assistance humanitaire. Cette femme fait partie des 7 000 déplacés qui ont bénéficié d’une aide d’urgence en 2016 à Fallouja.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Ibrahim Sherkhan
  • 2015: distribution d’urgence
    2015: distribution d’urgence
    En 2015, le conflit armé en Irak a une nouvelle fois poussé la population à fuir. Dans certaines régions, les habitants ont fui en masse les combats pour trouver refuge dans des zones plus sûres. Comme cet enfant, les déplacés ont reçu des vivres et des biens de première nécessité.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Layth Ameen Obaid
  • 2014: pénurie d’eau
    2014: pénurie d’eau
    Aujourd’hui, des millions de personnes en Irak manquent d’eau potable ou n’ont pas accès à cette ressource. Cette photo a été prise dans le gouvernorat de Diyala dans un centre pour personnes déplacées.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Saleh Dabbakeh
  • 2013: au même moment, sur la frontière syrienne
    2013: au même moment, sur la frontière syrienne
    Le conflit syrien a touché tous les pays limitrophes. Près de 250 000 Syriens ont par exemple fui en Irak pour échapper aux combats. Dans ce camp, situé dans le sud-ouest de la province de Dohouk, 56 000 réfugiés syriens ont trouvé un lieu sûr.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Ibrahim Malla
  • 2012: visites dans les prisons
    2012: visites dans les prisons
    Depuis des dizaines d’années, le CICR suit les conditions de détention des personnes privées de liberté et le traitement qui leur est réservé. Sur cette photo prise en 2012, des familles de Bagdad quittent la prison de Chamchamal après avoir rendu visite à leurs proches.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Pawel Krzysiek
  • 2011: séquelles physiques
    2011: séquelles physiques
    En Irak, des décennies de conflit ont laissé derrière elles des milliers de personnes handicapées. À Erbil, un homme apprend à marcher avec la prothèse dont il vient d’être équipé.
    CC BY-NC-ND / ICRC / Ed Ou
  • 2010: après l’arrêt des combats, les dangers persistent
    2010: après l’arrêt des combats, les dangers persistent
    Un spécialiste du CICR chargé de l’élimination d’engins explosifs participe à une opération de déminage dans le gouvernorat de Missan. Year of the photo: 2010
    CC BY-NC-ND / ICRC / Kristjan Sigfusson
  • 2009: identifier les restes humains après les hostilités
    2009: identifier les restes humains après les hostilités
    Exhumation des restes de personnes disparues pendant la guerre de 1980-1988 entre l’Iran et l’Irak et la guerre du Golfe de 1990-1991 dans les gouvernorats de Basra et Nassiriya.
    CC BY-NC-ND / ICRC / s.n.