Journée Mandela : préserver l’humanité même sous un régime de haute sécurité

15 juillet 2016

Nelson Mandela, dirigeant anti-apartheid devenu le premier président noir de l'Afrique du Sud, est honoré chaque année le 18 juillet, jour de sa naissance, déclaré Journée internationale Nelson Mandela. M. Mandela a été visité à plusieurs reprises par des collaborateurs du CICR pendant les 27 ans qu'ont duré son emprisonnement. Il déclarera plus tard : « Ce qui compte, ce n'est pas simplement le bien que fait le CICR, c'est bien plus encore le mal qu'il permet d'éviter ». L'Organisation des Nations Unies a récemment révisé l'Ensemble de règles minima pour le traitement des détenus, qu'elle a adopté sous le nom de « Règles Mandela » en hommage à l'œuvre accomplie par l'ancien président sud-africain.

Terry Waite, ancien négociateur lors de prises d'otages, a lui-même passé cinq ans en isolement cellulaire après qu'une négociation au Liban a dégénéré dramatiquement. Dans le cadre d'une conférence organisée récemment par le CICR à ce sujet, il a décrit son expérience et expliqué les raisons pour lesquelles cette forme de sanction inhumaine devrait être bannie. Dans cette courte vidéo illustrée par des images du monde entier, M. Waite laisse entrevoir l'impact que l'isolement extrême peut avoir sur un être humain.

 

Voir aussi :