La version arabe du site du CICR sur le rétablissement des liens familiaux est en ligne

La version arabe du site du CICR sur le rétablissement des liens familiaux est en ligne

Amman (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a mis en ligne la version arabe de son site Web www.familylinks.icrc.org pour aider les personnes des pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord à retrouver des proches dont ils ont été séparés par un conflit, un mouvement migratoire ou une catastrophe naturelle.

Red Cross and Red Crescent restoring family links in the Middle East and North Africa

Cliquez sur la carte pour voir comment le CICR et les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge contribuent au rétablissement des liens familiaux au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

« Pour les milliers de familles de toute la région qui souffrent de ne pas savoir ce que sont devenus certains des leurs, la mise en ligne de ces informations en arabe va faciliter les contacts et l'obtention de nouvelles qu'elles attendent désespérément », explique Robert Mardini, directeur régional des opérations pour le Proche et Moyen-Orient au CICR.

Le site Web, disponible en anglais, français et espagnol, avait déjà totalisé près de 900 000 vues depuis sa création, en 2012. Mais après le séisme de force 7,9 qui a dévasté le Népal le 25 avril, il a reçu plus d'un million de visites en 72 heures ; et plus de 1 700 personnes l'ont utilisé pour enregistrer les noms de proches dont elles étaient sans nouvelles.

Le CICR travaille en étroite collaboration avec les Sociétés nationales pour rechercher les personnes disparues, rétablir le contact entre des proches et les réunir à nouveau. Le CICR s'efforce aussi de prévenir les séparations et les disparitions, et il s'emploie à faire la lumière sur le sort des personnes portées disparues.

Les équipes chargées du rétablissement des liens familiaux accueillent les familles et sont à leur écoute, elles enregistrent les demandes de localisation de personnes qui ont disparu, et elles cherchent de toutes les façons possibles à apporter des réponses. Elles transmettent des messages Croix-Rouge et facilitent les visites familiales aux détenus, ainsi que les contacts par visioconférence.

Au Moyen-Orient, par exemple, et en collaboration avec le Croissant-Rouge jordanien, le CICR a aidé en 2014 un total de 37 000 réfugiés syriens se trouvant dans les camps de Zaatari et Azraq à rétablir le contact avec leurs proches en Syrie et à l'étranger, en leur donnant la possibilité de passer des appels téléphoniques internationaux.

Le site www.familylinks.icrc.org contient de précieuses informations sur les différents services disponibles ; il donne les coordonnées de la Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge de chaque pays, et permet même d'accéder en ligne aux services de recherches et d'enregistrer une demande. Pour certaines urgences et situations de crise, le site affiche les noms des personnes disparues, des photos de personnes à la recherche de proches et les noms des personnes dont on sait qu'elles sont saines et sauves.

« C'est un outil qui va s'avérer très précieux pour le maintien des contacts à une époque où tant de gens sont déracinés par les conflits et plongés dans un abîme d'incertitude », a déclaré Robert Mardini. Il a appelé les États, les organisations internationales, les ONG et les médias à faire connaître ce site et les services de rétablissement des liens familiaux du CICR aux personnes qui ont désespérément besoin d'être aidées à retrouver des proches. 

Informations complémentaires :

Hala Shamlawi, CICR Amman, tél. : +962 777 398 794
Hiba Salaheddin Ahmad Salti, CICR Amman, tél. : +962 777 37 65 94