Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge adopte un nouveau plan pour combattre les inégalités «profondes et omniprésentes» dans la riposte à la pandémie

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge adopte un nouveau plan pour combattre les inégalités «profondes et omniprésentes» dans la riposte à la pandémie

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge lance aujourd’hui un nouveau plan destiné à combattre les inégalités « profondes et omniprésentes » dans la riposte mondiale à la pandémie de Covid-19.
Communiqué de presse 24 mars 2021

Si nul n'est épargné par les effets du Covid-19, les conséquences de la pandémie ne frappent pas de manière uniforme. Cette crise se distingue par des inégalités marquées et persistantes, tant en termes de vulnérabilité que de riposte mondiale.

La nouvelle analyse publiée aujourd'hui par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge montre que ces inégalités, si elles sont présentes dans tous les pays, sont particulièrement graves et dévastatrices pour les personnes vivant dans des pays touchés par des crises aux conséquences humanitaires. Selon cette analyse :

  • Les pays qui ne connaissent pas de crise aux conséquences humanitaires déclarent effectuer près de 48 fois plus de tests de dépistage du Covid-19 par habitant que les pays confrontés à des crises entraînant des conséquences humanitaires « graves » ou « très graves ».
  • Les habitants de pays épargnés par ce type de crise, ou qui subissent des crises considérées comme « de faible gravité », ont une probabilité plus de trois fois supérieure de bénéficier de services de traçage des contacts de personnes atteintes de Covid-19.
  • Sur l'ensemble des doses de vaccin contre le Covid-19 administrées dans le monde, moins de 2 pour cent auraient été administrées dans les 32 pays actuellement confrontés à des crises aux effets « graves » ou « très graves » en termes humanitaires.

Jagan Chapagain, secrétaire général de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a déclaré :

« Depuis le début de l'épidémie, nous constatons que le virus frappe plus durement les personnes âgées, les personnes ayant d'autres problèmes de santé et celles qui n'ont pas les ressources économiques qui leur permettraient de s'isoler et de se protéger. Or, nos données montrent que la riposte au Covid-19, n'est pas uniforme non plus. Ces inégalités profondes et omniprésentes signifient que, sous toutes les latitudes, les personnes en situation vulnérable ont plus de risques d'être contaminées, de mourir si elles sont infectées, et qu'elles ont moins de chances de recevoir une aide appropriée, y compris par des campagnes de vaccination. Il en va de même pour les groupes vulnérables qui ne vivent pas dans des situations de crise. »

Robert Mardini, le directeur général du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a déclaré :

« Parmi les communautés les plus durement frappées par le Covid-19 figurent celles qui sont touchées par des conflits armés, y compris les personnes déplacées, séparées de leur famille, privées de leurs moyens d'existence, et les personnes détenues. C'est pourquoi le CICR soutient les Sociétés nationales, les infrastructures de santé essentielles, l'accès aux soins de santé, les activités destinées à prévenir la diffusion des maladies dans les lieux de détention, l'accès à l'eau potable ainsi que la gestion des restes humains dans la dignité et la sécurité dans les lieux en proie au conflit et à la violence. »

Le plan révisé du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est conçu pour remédier à certaines des inégalités les plus criantes en élargissant la prise en charge, les soins et le soutien aux populations dans tous les pays, y compris ceux qui sont touchés par des crises dues à des conflits ou à des catastrophes aux conséquences humanitaires. Le plan comprend aussi une gamme de mesures conçues pour soutenir et élargir les campagnes de vaccination contre le Covid-19, afin que les groupes marginalisés et isolés — y compris les personnes vivant dans les zones de conflit, les migrants et les personnes déplacées, les habitants de bidonvilles et les communautés isolées dans des pays épargnés par les crises — puissent avoir accès à la vaccination.

L'appel révisé lancé par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge vise à recueillir, au total, 2,729 milliards de francs suisses.

Jagan Chapagain, de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a déclaré :

« La distribution inéquitable des vaccins contre le Covid-19 n'est que l'une des facettes d'une riposte qui a régulièrement et injustement désavantagé les pauvres, les personnes âgées, les migrants, les personnes en situation de handicap, les communautés autochtones et minorités ethniques, ainsi que les autres groupes socialement défavorisés. Dans bien des situations, les personnes qui courent le plus de risques d'être contaminées par le virus et d'en mourir sont aussi celles qui ont le moins de chances d'être recensées, ce qui conduit à une vision biaisée des situations où les risques et les répercussions sont les plus marqués. Le plan du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est axé sur l'action de terrain, afin que nul ne soit laissé pour compte. »

Selon Robert Mardini, du CICR :

« L'une de nos principales préoccupations concerne l'équité dans l'accès aux vaccins, en particulier pour les personnes vivant dans des zones touchées par des conflits. On estime à 65 millions le nombre de personnes vivant dans des zones aux mains de groupes armés non étatiques. Ces populations sont privées d'accès aux services publics de base, comme les soins de santé. Elles doivent être vaccinées, contre le Covid-19 et contre toutes les maladies qu'il est possible de prévenir, pour leur propre sécurité, mais aussi celle du reste du monde. »

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a été en première ligne de la riposte à la pandémie. Présents au sein même des communautés dans presque tous les pays du monde, les employés et les volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge viennent en aide aux personnes les plus vulnérables, y compris les populations des pays où les systèmes de santé et de protection sociale manquent de moyens, les populations qui se relèvent de catastrophes récentes, les migrants et les personnes déplacées, les habitants de zones de conflit et les personnes confrontées à des situations de violence en cours, les habitants de bidonvilles, les personnes détenues et les personnes touchées par les conséquences socio-économiques du Covid-19.

Notes à l'intention des rédactions

L'analyse des zones où des vaccins ont été administrés, la portée relative des tests et la liste des pays qui effectuent ou non des recherches, complètes ou partielles, des contacts se fondent sur Our World in Data (Université d'Oxford) (données les plus récentes disponibles) ainsi que sur l'indice de gestion des risques INFORM (INFORM Severity Index), un outil interinstitutions qui quantifie la gravité des crises et des catastrophes aux conséquences humanitaires dans le monde (données de janvier 2021).

Pour une liste complète des pays classés en fonction de la gravité de la crise, voir INFORM Severity index. Tous les jeux de données comportent des lacunes.

Pour plus d'informations :

Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

À Londres : Teresa Goncalves, +44 7891 857 056, teresa.goncalves@ifrc.org

À Genève : Matthew Cochrane, +41 79 251 80 39, matthew.cochrane@ifrc.org

CICR

À Genève : Florian Seriex, +41 79 574 06 36, fseriex@icrc.org

À Genève : Ewan Watson, +41 79 244 64 70, ewatson@icrc.org

La Fédération internationale

La Fédération internationale est le plus vaste réseau humanitaire au monde, composé de 192 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui s'emploient à sauver des vies et à promouvoir la dignité partout dans le monde.
www.ifrc.orgFacebook Twitter YouTube

Le CICR

Le CICR apporte protection et assistance humanitaires aux victimes de la guerre et de la violence armée dans le monde entier et veille au respect du droit international humanitaire.
www.cicr.org Facebook Twitter