Libéria : ne pas laisser Ebola entrer dans les prisons

  • Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Toutes les personnes qui entrent dans la prison centrale de Monrovia doivent se soumettre à un contrôle obligatoire de leur température et se laver les mains avec de l'eau chlorée.
    CC BY-NC-ND / CICR / T. Glass
  • Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    De l'eau chlorée pour se laver les mains est à la disposition de tout le monde.
    CC BY-NC-ND / CICR / T. Glass
  • Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    La période d'incubation du virus Ebola est de 2 à 21 jours. Pour éviter toute contamination à l'intérieur de la prison, les nouveaux détenus passent leurs 21 premiers jours dans des cellules séparées et leur état de santé est surveillé.
    CC BY-NC-ND / CICR / T. Glass
  • Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Une fois par an, le CICR distribue des articles d'hygiène et d'autres articles essentiels dans les prisons du Libéria. Malgré l'épidémie d'Ebola, nous faisons tout notre possible pour continuer de venir en aide à la fois aux détenus et aux autorités carcérales.
    CC BY-NC-ND / CICR / T. Glass
  • Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Nous distribuons des articles essentiels tels que des matelas, des couvertures, du savon et des brosses à dents.
    CC BY-NC-ND / CICR / T. Glass
  • Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Les détenus et le personnel du CICR collaborent à la distribution de l'aide.
    CC BY-NC-ND / CICR / T. Glass
  • Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Garantir l'accès à l'eau potable est une priorité dans les prisons.
    CC BY-NC-ND / CICR / T. Glass
  • Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    La surpopulation et le confinement dans les prisons favorisent la transmission des maladies contagieuses, comme la tuberculose. Les assortiments d'articles d'hygiène et de toilette permettent de lutter contre la propagation de ces maladies à l'intérieur des prisons.
    CC BY-NC-ND / CICR / T. Glass
  • Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Prison centrale de Monrovia, Libéria.
    Le CICR effectue des visites dans les 15 prisons du Libéria. Il aide les autorités à améliorer les conditions de détention et fournit une assistance aux détenus.
    CC BY-NC-ND / CICR / T. Glass
18 décembre 2014

Ebola a touché des Libériens de tous les milieux. La lutte contre la propagation de la maladie se poursuit, mais il y a une catégorie de personnes dont la santé n'est pas toujours une priorité, et ce sont les détenus.

Le CICR est présent de longue date au Libéria. Nous y visitons des détenus et apportons un soutien aux autorités sur des questions en rapport avec la détention dans tout le pays. En collaboration avec les autorités carcérales, le CICR a mis en place un ensemble de mesures d'hygiène préventives pour éviter la contamination par Ebola dans les prisons. Dans le même temps, notre programme d'assistance se poursuit ; nous distribuons des articles d'hygiène et de toilette, ainsi que de la nourriture et de l'eau potable dans 15 établissements de détention.