Madagascar : du biogaz dans les prisons

06 février 2017

En juin 2016, un système de production de biogaz a commencé à fonctionner dans la prison de haute sécurité de Tsiafahy, à Madagascar. Le biogaz permet de convertir les déchets organiques humains en combustible. Ce procédé, pionnier dans les prisons de Madagascar, a l'avantage d'être une solution au problème récurrent d'entretien des fosses septiques et de réduire la consommation de bois de chauffe. Une économie financière mais également une action écologique.

S'inscrire à la newsletter