Somalie : 60 000 personnes touchées par la sécheresse reçoivent des vivres

15 avril 2016
Somalie : 60 000 personnes touchées par la sécheresse reçoivent des vivres
Somalie. Le CICR distribue des vivres à des femmes à un point de distribution de la région de Sool frappée par la sécheresse. CC BY-NC-ND / ICRC / Ahmed Abdulkadir Said

Nairobi/Genève - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Croissant-Rouge de Somalie ont commencé à distribuer du riz, des haricots et des céréales à quelque 60 000 personnes touchées par la sécheresse dans le nord de la Somalie.

Des précipitations inférieures à la moyenne durant la saison des pluies ont aggravé la situation, provoquant une baisse des prix du bétail et une diminution des revenus des ménages dans les zones frappées par la sécheresse.

« La sécheresse et les pénuries alimentaires ont rendu la situation encore plus difficile pour la population qui vit déjà dans une région de conflit », déclare Jordi Raich Curco, chef de la délégation du CICR en Somalie. « Cette situation n'est malheureusement ni nouvelle ni unique ; le pays a souffert de sécheresses et d'inondations récurrentes ces quelques dernières années. Nous espérons que notre aide pourra aider des communautés touchées à survivre. »

Le riz, les haricots, les céréales et l'huile végétale qui ont été distribués aux environs de Bari, Nugaal, Sool et Sanag devraient permettre à la population de tenir au moins un mois juste avant l'arrivée des nouvelles précipitations attendues entre avril et juin.

La Somalie connaît chaque année des saisons sèches : en effet, les voies d'eau s'assèchent et les forages deviennent souvent la seule source d'approvisionnement en eau. Les résidents doivent souvent payer pour pouvoir utiliser ces forages, et épuisent de ce fait les ressources limitées des familles.

« Cette année, la saison sèche a été très difficile », explique Fernando Resta, le chef des projets d'approvisionnement en eau du CICR en Somalie. « L'eau provenant des forages coûte beaucoup plus cher que d'habitude. Notre distribution de vivres permettra à ces familles de dépenser moins d'argent pour la nourriture et d'acheter de l'eau. »

Depuis 2014, le CICR a construit 11 forages, 10 puits creusés à la main et 20 captages d'eau de pluie dans les régions frappées par la sécheresse. En 2015, 7 800 personnes ont reçu au total 23 000 plants de palme pour soutenir les échanges agricoles.

Informations complémentaires :
Pedram Yazdi, CICR Nairobi, tél. : +254 700 888 131
Aurélie Lachant, CICR Genève, tél. : + 41 22 730 22 71 ou 41 79 217 32 17