Somalie : enrayer la propagation du Covid-19

Le point sur les opérations

17 juin 2020
Somalie : enrayer la propagation du Covid-19
Le CICR et le Croissant-Rouge somalien ont adapté leurs programmes existants pour freiner la propagation du Covid-19.

Pour les nombreux Somaliens dont la vie, la santé et les moyens de subsistance sont déjà mis à mal par la violence et les chocs climatiques, le Covid-19 est une menace de plus. Sur place, la délégation du CICR, en étroite collaboration avec le Croissant-Rouge de Somalie, a recentré ses activités humanitaires sur la lutte contre le Covid-19, joignant ses efforts à ceux des autorités nationales et d'autres organisations internationales, dans le strict respect des principes fondamentaux de neutralité, d'impartialité et d'indépendance.

Ainsi, le CICR a adapté ses programmes existants pour faire face à l'urgence et en a mis en œuvre de nouveaux pour répondre aux besoins spécifiques engendrés par la pandémie, tout en poursuivant, dans la mesure du possible, ses activités humanitaires d'assistance aux victimes de la violence et des catastrophes naturelles.

Faits marquants de l'action menée en Somalie par le CICR contre le Covid-19

Dans 29 centres de soins de santé primaires, 30 stations de lavage des mains ont été installées, et plus de 36 000 litres de solution chlorée ont été utilisés à des fins de désinfection.
Des zones de dépistage/triage et des centres d'isolement d'une capacité respective de 15 et10 lits ont été mis en place dans les hôpitaux de Kismayo et Keysaney.
Près de 46 000 séances d'information ont été organisées à travers le pays, sensibilisant plus de 434 580 personnes aux bons gestes d'hygiène.
Des volontaires du Croissant-Rouge de Somalie et des membres du personnel des centres de soins de santé primaires et des hôpitaux (1 753 personnes au total) ont été formés aux mesures de prévention pour lutter contre la propagation du Covid-19.
Près de 468 000 savons ont été distribués.
Plus de 100 stations de lavage des mains ont été installées dans des centres de détention, et plus de 1 600 masques et 300 paires de gants ont été distribués aux détenus.
Des installations sanitaires essentielles ont été mises à la disposition de 400 déplacés internes, ainsi que des téléphones pour leur permettre d'appeler gratuitement leurs proches.
Depuis le 4 avril 2020, 12 radios locales diffusent chaque jour à travers le pays des messages de prévention pour lutter contre le Covid-19.
Le traçage des personnes contacts est assuré par le centre d'appel communautaire du CICR : actuellement, 335 personnes ayant été en contact avec 139 cas suspects font l'objet d'un suivi.
Des aides financières ont été versées à diverses fins à 16 935 ménages vulnérables.