Afrique du Sud : le CICR et la SADC signent un protocole d'accord

29 mai 2015
Afrique du Sud : le CICR et la SADC signent un protocole d'accord
Le secrétaire exécutif de la SADC, le Dr Stergomena Lawrence Tax, et Jürg Eglin, chef de la délégation régionale du CICR à Pretoria, se serrent la main, après la signature d'un protocole d'accord entre les deux organisations à Gaborone, au Botswana, le 15 mai à 2015. © SADC

Pretoria (CICR) – Le CICR et la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) viennent de conclure un protocole d'accord en vue de resserrer les liens qui les unissent et améliorer la coordination de leurs activités.

Ce protocole d'accord a été signé le 15 mai à Gaborone, au Botswana, par Stergomena Lawrence Tax, secrétaire exécutif de la SADC, et Jürg Eglin, chef de la délégation régionale du CICR à Pretoria.

Aux termes de cet accord, il a été convenu d'organiser des rencontres régulières afin de débattre de questions d'intérêt commun, parmi lesquelles la protection des réfugiés, des personnes déplacées à l'intérieur de leur pays et des autres civils touchés par les conflits armés ou d'autres situations de violence ; la protection du personnel médical et des installations sanitaires pendant les conflits ; les activités humanitaires à conduire après un conflit, pendant la phase de reconstruction ; les réformes pénitentiaires et la gestion des prisons ; et des questions relatives aux armes concernant plus spécifiquement l'Afrique.

La SADC et le CICR vont également collaborer à promouvoir le droit international humanitaire et à obtenir des États membres de la SADC qu'ils respectent pleinement leurs obligations au regard des traités. Le CICR pourrait organiser des formations sur le droit humanitaire et les normes internationales des droits de l'homme concernant les opérations d'application des lois, à l'intention de corps sous l'égide de la Communauté de développement de l'Afrique australe, comme la brigade de réserve de la SADC.

Le CICR et la SADC pourront également être invités à participer aux réunions organisées par l'un ou l'autre des partenaires en tant qu'observateurs. Le CICR conduit des activités dans les 15 États membres de la SADC, qui sont l'Angola, le Botswana, la République Démocratique du Congo, le Lesotho, Madagascar, le Malawi, l'Île Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, l'Afrique du Sud, le Swaziland, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe. Dans chacun de ces pays, il collabore avec la Société nationale de la Croix-Rouge en vue d'apporter protection et assistance aux personnes touchées par les conflits armés et autres situations de violence. Le CICR consacre plus d'un tiers de son budget annuel à ses opérations en Afrique. La République démocratique du Congo figure au premier rang de ses opérations en termes de ressources engagées.

Informations complémentaires :
Ian Edelstein, CICR Pretoria, tél. : +27 21 430 73 35 ou +27 82 559 20 46