Kirghizistan

57
détenus atteints de tuberculose ont pu être guéris grâce au traitement reçu.
281
personnes ont pu visiter des proches détenus loin de chez eux (dans bien des cas pour la première fois après des années de séparation) grâce au soutien du CICR, qui a pris en charge leurs frais de voyage.
600
membres de la Garde nationale kirghize ont suivi une formation sur le droit international humanitaire et le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.
1
établissement pénitentiaire hébergeant des détenus condamnés à la réclusion à perpétuité a bénéficié d’un soutien en gestion (pour l’élaboration d’un plan de gestion et les travaux de conception de deux quartiers cellulaires).
50
membres des services pénitentiaires kirghizes ont participé à des cours et séminaires du CICR.
113
détenus atteints de tuberculose ont entamé un traitement.
À Sokuluk
le centre de détention provisoire peut désormais assurer des services de santé, grâce à la mise en place d’une nouvelle infirmerie et d’un bloc sanitaire.
3
centres de détention (à Och, Nooken et Kara-Balta) sont en cours de rénovation.
60
membres des forces armées et de police ont été formés aux premiers secours.
130
personnes ont participé à une conférence sur le travail humanitaire et les principes du droit international humanitaire dans l’islam, organisée à Douchanbé conjointement avec le Centre d’études islamiques.
40
médecins de Bichkek et d’Och ont suivi une formation sur la fourniture de soins dans les situations d’urgence.
Le 8 mai
le CICR et la Société du Croissant-Rouge du Kirghizistan ont célébré ensemble la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.
12
villages des régions d’Och, de Jalal-Abad et de Batken ont envoyé leurs chefs suivre une formation sur les premiers secours dispensée par la Société du Croissant-Rouge du Kirghizistan.

S'inscrire à la newsletter