Accompagner les familles des personnes portées disparues

11 juin 2020
Accompagner les familles des personnes portées disparues
Référence4110
LangueAnglais
Français
Arabe
Espagnol
Portugais
Russe
Depuis 1991, le CICR s’emploie activement à soutenir les familles de disparus et à plaider pour le respect de leur droit de savoir ce qu’il est advenu de leurs proches. Au cours des conflits de Croatie, de Bosnie-Herzégovine et du Kosovo, il a enregistré plus de 34 000 demandes de recherche déposées par des familles qui espéraient apprendre ce qui était arrivé à des êtres chers et retrouver leur dépouille. En 2000, soucieux d’aider les familles de disparus à surmonter leur angoisse et à faire face aux conséquences psychologiques et sociales qui en résultaient, le CICR lançait en Bosnie-Herzégovine un programme de soutien reposant sur de nombreuses consultations et une coopération poussée avec des psychologues, des associations de familles et des familles à titre individuel. Des projets visant à apporter aux familles de disparus une large assistance de type holistique ne tardèrent pas à se développer en Serbie et au Kosovo. Depuis 2008, le CICR a mis en place des projets du même type en Géorgie, en Arménie, en Azerbaïdjan, au Népal, à Timor-Leste et dans d’autres pays. Le manuel est un recueil de l’expérience et des connaissances acquises au cours de ces processus.