La Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel : vingt ans de vies sauvées et de souffrances épargnées aux civils

12 juin 2020
Référence4345
LangueAnglais
Français
Arabe
En vingt ans, la Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel, adoptée en 1997, a engrangé des succès remarquables. Le nombre de morts et de blessés a diminué et l’objectif d’un monde sans mines est en passe d’être atteint. Les efforts se poursuivent en vue de détruire les stocks de mines, de déminer les zones contaminées, de porter assistance aux victimes de ces engins et de mobiliser des ressources grâce à l'établissement de partenariats coopératifs entre les gouvernements, les organisations internationales et la société civile. Cette fiche d’information rend compte des résultats positifs obtenus grâce à la Convention et recense les défis restant à relever à l’heure où les États se montrent déterminés à concrétiser leur ambition de réaliser les principaux objectifs de la Convention d’ici 2025.