Blaise Matuidi s’engage avec le Comité international de la Croix-Rouge pour protéger les personnels de santé en zones de conflit

Blaise Matuidi s’engage avec le Comité international de la Croix-Rouge pour protéger les personnels de santé en zones de conflit

Genève (CICR) - Dans un monde idéal, les personnels de santé qui risquent leur vie pour soigner les autres devraient être aussi soutenus que des footballeurs.
Communiqué de presse 19 mai 2021

Pourtant, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a dénombré pas moins de 3,780 attaques perpétrées à l'encontre de personnels et d'infrastructures de santé entre 2016 et 2020, sur une moyenne de 33 pays. Le 19 mai, le CICR, Blaise Matuidi et l'agence Saatchi & Saatchi lancent une campagne de sensibilisation pour rappeler le rôle essentiel des soignants et la nécessité de les protéger.

La République démocratique du Congo, pays cher à Blaise Matuidi, figure dans le classement des contextes les plus violents, ce qui a particulièrement touché le joueur et l'a décidé à rejoindre l'initiative. « C'est malheureux que des personnes qui prennent soin de nous tous les jours puissent être victimes de violence, en RDC ou ailleurs », a déploré Blaise Matuidi. « Chirurgiens, brancardiers, infirmiers, ils devraient tous bénéficier du même soutien populaire que nous, les footballeurs. »

Le CICR alerte régulièrement sur ces violences et espère que le soutien apporté par Blaise Matuidi et l'agence Saatchi & Saatchi renforcera l'engagement de l'opinion publique sur ce sujet. « Les efforts déployés pour protéger les personnels et les structures de santé ne sont pas suffisants. Nous avons besoins d'actions concrètes. Nous avons besoin de lois plus fortes et correctement appliquées, de structures médicales sûres et de formations adaptées », a déploré Maciej Polkowski, responsable de l'initiative « Les soins de santé en danger » au CICR.

La mobilisation du joueur et de l'agence a permis la production d'un film dans lequel un monde imaginaire vibre pour une opération chirurgicale avec une ferveur égale à celle des supporters de football dans le monde réel. « Cette campagne nous fait suivre une opération chirurgicale comme on suivrait un grand match. Le chirurgien se substitue au footballeur, de l'échauffement à la remise d'un trophée. L'inversion des rôles, renforcée par l'intervention finale de Blaise Matuidi, permet de prendre conscience de la différence de traitement entre footballeurs et personnels de santé », explique Stéphane Barbato, réalisateur du film.

Protéger les soignants est un travail quotidien pour le CICR qui collabore étroitement avec les autorités de santé dans les pays où l'organisation intervient. Elle s'est notamment associée à des administrateurs d'hôpitaux pour réduire le nombre d'armes qui entre dans les services d'urgence. Après cinq mois de mise en œuvre du programme dans un pays d'Asie du Sud, le nombre d'armes interceptées est passé de deux à 42 par mois, réduisant les risques auxquels sont exposés patients et soignants.

La campagne sera officiellement lancée le 19 mai, sur les réseaux sociaux de Blaise Matuidi, du CICR et de toutes celles et ceux qui souhaitent saluer le travail exceptionnel des personnels de santé en s'assurant qu'ils ne sont plus jamais la cible de violences.

À propos des données du CICR sur les attaques contre les systèmes de soins de santé – Les données relatives à des incidents touchant la fourniture de soins de santé ont été collectées de janvier 2016 à décembre 2020 par les équipes du CICR dans une moyenne de 33 pays par an – des pays où le CICR assure une présence opérationnelle, c'est-à-dire en proie à une situation de conflit ou de violence. Les données ne sont pas exhaustives mais plutôt représentatives des observations du CICR. Compte tenu des difficultés liées à leur collecte, il est probable qu'elles soient sous-évaluées par rapport au nombre réel d'attaques et de situations d'obstruction.

Informations complémentaires :

Florian Seriex, CICR Genève, tél: +41 79 574 06 36

Pour visualiser les dernières vidéos du CICR et les télécharger en qualité professionnelle, veuillez consulter le site : www.icrcvideonewsroom.org