Déclaration du CICR concernant une collaboratrice enlevée au Yémen

11 août 2016

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) confirme que c'est bien sa collaboratrice, Nourane Houas, qui apparaît dans la vidéo qui circule actuellement dans les médias. Nourane Houas a été enlevée le 1er décembre 2015 à Sanaa (Yémen) alors qu'elle se rendait au travail.

Nous implorons ses ravisseurs de la libérer saine et sauve. Nous restons en contact régulier avec la famille de Nourane ainsi que les autorités concernées au Yémen et dans d'autres pays.

Le CICR ne souhaite pas spéculer sur l'identité des ravisseurs ni commenter davantage la vidéo. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que Nourane puisse rentrer chez elle, et il ne serait pas judicieux de discuter les détails publiquement.

De plus, le CICR demande aux médias et au public de ne pas diffuser cette vidéo, par respect et considération pour Nourane et ses proches.

Nous demandons à nouveau aux personnes qui retiennent Nourane de faire preuve des qualités universelles que sont la compassion et le respect de la dignité humaine, et de la libérer saine et sauve.