Yves Bemy. CC BY-NC-ND / Birom SECK/ CICR

Détenu(e)s mais humain(e)s avant tout…

"On dit qu'on ne connaît jamais un pays tant qu'on n'est pas allé dans ses prisons. On ne devrait pas juger une nation sur la façon dont elle traite ses citoyens les plus riches mais sur son attitude vis-à-vis de ses citoyens les plus pauvres." – Nelson Mandela.
Article 17 juillet 2019 Côte d'Ivoire Niger Madagascar

Ils sont des millions, hommes et femmes, incarcérés chaque jour. Très souvent, ils sont mal perçus par leurs communautés, et même après avoir payé leur dette à la société, ils n'en demeurent pas moins mis à l'écart.

Depuis 1870, nous allons à la rencontre de ces personnes privées de liberté et derrière les barreaux, nous rencontrons bien plus que des détenus.

En Côte d'Ivoire, au Niger et au Sénégal ; nous sommes allés à la rencontre d'ex-détenu(e)s.

Derrière cette étiquette qui leur colle encore à la peau, il y a...des pères, des mères, des sœurs ou des fils. Des êtres humains avec leurs peurs et leurs espoirs.

Voici leurs histoires.

Josiane - Détenue depuis 15 ans.

À Madagascar, nous avons rencontré Josiane. Détenue depuis 15 ans, elle s'est confiée sur ses peurs et ses rêves.

 

Maxime Kolomou - Se reconstruire grâce à sa passion.

Maxime a été détenu pendant 4 ans et 4 mois, loin d'Hélène ; sa fille. Aujourd'hui, il se reconstruit et c'est une toute nouvelle vie pour lui et les siens.

 

Et si on parlait de surpopulation carcérale ?

La surpopulation carcérale fait partie du quotidien de milliers de détenus à travers le monde.

Vous ne savez pas de quoi il s'agit ? On vous en parle !

 

Ibrahim Ranaou - L'homme qui forme les détenus.

Autrefois, Ibrahim mendiait dans les rues. Aujourd'hui, il forme des détenus. À Agadez, il parcourt 6 kilomètres avec son tricycle pour rejoindre ses élèves dans un cadre particulier : la maison d'arrêt d'Agadez.

Et si on parlait de réinsertion ? 

À votre avis, que se passe t-il lorsque la réinsertion du détenu est initiée dès le début du parcours carcéral ?

Vincent Bemy – Tout a basculé un jour de pluie.

Vincent est écrivain. Il y a trente ans, sa vie a complètement basculé. C'était un jour de pluie. Aujourd'hui, il œuvre pour aider des détenus.

 

Derrière les détenus, il y a avant tout des êtres humains. Découvrez leurs histoires sur #DetenusMaisHumains.