Un chirurgien du CICR et son collègue durant une opération. Michele Cattani / CICR

Extrême-Nord Cameroun : le CICR condamne l’attaque contre l’hôpital Helvétique de Mada

Yaoundé (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) condamne l’attaque contre l’hôpital Helvétique de Mada qui a entrainé un décès et de nombreux blessés dans la nuit du 1 au 2 juillet 2022.
Communiqué de presse 05 juillet 2022 Cameroun

« Nous sommes choqués que des hommes armés soient entrés dans l'hôpital pour détruire du matériel et nuire aux malades et au personnel médical. Les hôpitaux sont des sanctuaires où l'on sauve des vies et rien ne saurait justifier une telle attaque», déclare Stephane Bonamy, chef de la Délégation régionale du CICR à Yaoundé.

« À ce stade, il est encore difficile d'établir un bilan clair, car l'hôpital s'est vidé rapidement. Lorsque les coups de feu ont retenti, les patients qui pouvaient se déplacer, les accompagnants et le personnel ont fui dans diverses directions », poursuit-il.

Suite à l'attaque, tout le personnel médical et paramédical a quitté Mada. Seul un tiers des malades internés au moment de l'attaque ont pu être transférés à l'hôpital de Makary en raison du manque de capacité chirurgicale.

L'attaque contre l'hôpital Helvétique de Mada n'est pas un fait isolé. Les attaques, les menaces et les obstructions envers les hôpitaux, le personnel médical et les ambulances sont l'une des principales préoccupations du CICR dans les zones affectées par la violence armée au Cameroun. Les structures et le personnel de santé doivent à tout prix être protégés et la neutralité des soins respectée. Le coût d'une telle violence sur les populations et sur la résilience des systèmes de santé est énorme. En collaboration avec le corps médical camerounais, le CICR s'emploie à promouvoir le respect de la mission médicale en toute circonstance.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est une organisation humanitaire neutre, impartiale et indépendante présente au Cameroun depuis 1992. Il a pour mission de protéger la vie et la dignité des victimes de conflits armés ou d'autres situations de violence, et de leur porter assistance.

Suite à la détérioration de la situation humanitaire dans la zone du Lac-Tchad, le CICR soutient les structures médicales de Mada, Makary, Ngouma, Hile Alifa, Kousseri, Koza, Mora, Mokolo dans la région de l'Extrême-Nord et les centres de santé de Balikumbat, Esu, Wum et Kumba dans les régions du Nord-Ouest et du sud-Ouest, pour la prise en charge des blessés et des malades, à travers des formations et la fourniture de médicaments et autres matériels médicaux essentiels.

Depuis janvier 2022, 58 patients ont bénéficié des interventions chirurgicales grâce au soutien de l'organisation à l'hôpital helvétique de Mada.

Pour plus d'informations :

Rosine kam Belinga, CICR Yaoundé Tel : +237 699 02 67 34
Halimatou Amadou, CICR Dakar, tel: +221 78 186 46 87