Groupes armés, directeurs d'hôpitaux et ambulanciers jouent un rôle crucial dans la protection des soins de santé

01 décembre 2015
Groupes armés, directeurs d'hôpitaux et ambulanciers jouent un rôle crucial dans la protection des soins de santé
Kivus (République démocratique du Congo). Échange sur les principes humanitaires et les règles essentielles du droit international humanitaire avec les combattants d’un groupe armé. CC BY-NC-ND / CICR / Laetitia Courtois

Trois nouvelles publications liées aux soins de santé en danger présentent les mesures importantes que les groupes armés non étatiques, les pouvoirs publics, les directeurs d'hôpitaux et les ambulanciers peuvent prendre pour améliorer l'accès aux soins de santé et la sécurité des personnels médicaux.

Les groupes armés sont trop souvent considérés uniquement comme des auteurs de violences. La publication Safeguarding the Provision of Health Care: Operational Practices and Relevant International Humanitarian Law concerning Armed Groups (Protéger la fourniture des soins de santé : pratiques opérationnelles des groupes armés et droit international humanitaire applicable) met l'accent sur le rôle clé qu'ils jouent dans la protection des soins de santé, non seulement en tant que combattants liés par le droit humanitaire, mais aussi en tant que bénéficiaires et fournisseurs de services de santé. La publication repose sur les consultations que le CICR a menées pendant deux ans auprès d'une trentaine de groupes armés dans le monde ayant accepté de parler des difficultés qu'ils rencontrent et des solutions qu'ils entrevoient pour rendre l'accès aux soins de santé plus sûr. Elle comprend en outre un modèle de déclaration unilatérale, par laquelle les groupes armés peuvent s'engager à protéger les soins de santé.

La violence peut perturber les services de santé au moment où ils sont le plus nécessaires ; même une seule attaque peut avoir de graves répercussions. Des structures médicales plus sûres et mieux préparées aux conflits armés et autres situations d'urgence est un manuel pratique destiné à aider les pouvoirs publics et les directeurs d'hôpitaux à se préparer aux situations d'urgence, lorsque les soins aux blessés et aux malades sont menacés, et à gérer de telles situations. Les établissements de santé sont des systèmes complexes faisant interagir des facteurs humains, structurels et opérationnels. Ces trois facteurs devraient être conjointement pris en compte dans la conception de stratégies et la mise en œuvre de mesures visant à protéger les structures médicales.

La Croix-Rouge de Norvège a publié un rapport intitulé Best Practice for Ambulance Services in Risk Situations (Meilleures pratiques des services ambulanciers dans les situations de risque), fruit de deux ateliers sur les soins de santé en danger que la Société nationale a co-organisé avec la Croix-Rouge colombienne et la Croix-Rouge libanaise en 2014. Les 12 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui ont participé au projet se sont appuyées sur leur propre expérience des services ambulanciers et préhospitaliers dans les environnements complexes pour proposer des solutions pratiques aux conducteurs d'ambulance et aux autres secouristes.

Les deux premières publications peuvent être téléchargées gratuitement sur le site Web des soins de santé en danger. Le rapport de la Croix‑Rouge de Norvège peut être téléchargé en anglais et en espagnol.

 

Les soins de santé en danger : bulletin d'information, juillet - novembre 2015