Jordanie : de l’eau pour les réfugiés et les communautés d’accueil

22 décembre 2014
Jordanie : de l’eau pour les réfugiés et les communautés d’accueil
© Reuters / M. Hamed

L'arrivée de centaines de milliers de réfugiés syriens dans les gouvernorats du nord de la Jordanie a entraîné une forte augmentation de la demande d'eau. Le CICR intensifie ses activités dans ce domaine pour faire face aux besoins des populations.

L'afflux de réfugiés syriens en Jordanie exerce une pression énorme sur les capacités locales d'approvisionnement en eau et d'assainissement. Dans le nord de la région de Badia en particulier, la crise des réfugiés se fait durement sentir. « Le nombre croissant de réfugiés qui s'installent dans des communautés d'accueil met une pression supplémentaire sur un système d'approvisionnement en eau déjà vieillissant », déclare Danielle Brunton, qui coordonne les programmes eau et habitat du CICR en Jordanie.

En septembre, le CICR a signé un protocole d'accord avec la Yarmouk Water Company, chargée des services d'approvisionnement en eau et d'assainissement dans quatre gouvernorats du nord du pays, en vue de moderniser l'infrastructure hydrique dans huit secteurs du nord de la Badia particulièrement touchés par l'afflux de réfugiés.

« Nous espérons parvenir à améliorer la quantité, la qualité et la continuité de l'approvisionnement en eau pour environ 120 000 personnes vivant dans des communautés d'accueil du nord du pays », explique Mme Brunton. À Mafraq et Ruwaished, les réseaux d'adduction et de distribution de l'eau, les stations de traitement des eaux, les stations de pompage et les puits seront améliorés et modernisés.

Faits et chiffres – D'août à novembre, le CICR a :

Aide d'urgence

  • distribué près de 700 000 repas, 152 000 biscuits énergétiques et 49 000 briques de jus de fruit à quelque 3 800 réfugiés syriens hébergés temporairement dans quatre centres de transit situés dans la région frontalière du nord-est du pays ;
  • fourni quelque 220 000 bouteilles d'eau, 1 300 couvertures, 950 matelas, 18 500 savons, 80 000 couches, 64 500 serviettes hygiéniques et 500 jerricanes aux réfugiés syriens dans les centres de transit.

Eau et assainissement

  • assuré le nettoyage, l'entretien et l'approvisionnement en eau des tentes, des caravanes servant d'abris et des installations sanitaires dans quatre centres de transit situés dans la région frontalière du nord-est du pays ;
  • mis en place huit blocs sanitaires avec fosses septiques, des fosses d'aisance, des lavabos, des refroidisseurs d'eau et des nouveaux générateurs dans ces mêmes centres de transit ;
  • installé des poêles dans les tentes en prévision de l'hiver ;
  • installé trois caravanes préfabriquées, une structure d'ombrage et une clôture pour le service de santé du centre d'enregistrement de Rabaa al-Sarhan, dans le gouvernorat de Mafraq ;
  • entrepris des travaux de construction sur les stations de pompage, les installations de traitement des eaux et les conduites d'adduction, ainsi que des travaux de modernisation des puits, à huit endroits dans le nord de la Badia (Sabha, Rawdat Basma, Amra wa Omera, Mukifta, Bustanah, Deir Al Kahaf, Ruwaished et Al-Hurra).

Santé

  • fourni aux postes de santé des Services médicaux royaux de Jordanie situés à la frontière nord-orientale du pays des médicaments de base pour les enfants, les maladies chroniques et les cas d'urgence, du matériel de pansement, des « kits internationaux de soins d'urgence » ainsi que d'autres articles et équipements médicaux essentiels pour soigner les réfugiés syriens arrivant en Jordanie ;
  • fourni des services de dépistage sanitaire pour quelque 11 775 réfugiés syriens, ainsi que des services cliniques pour 1 800 réfugiés syriens et des services ambulanciers pour le transfert de 153 réfugiés syriens arrivés au centre d'enregistrement de Rabaa al-Sarhan (gouvernorat de Mafraq) vers d'autres structures de santé ;
  • organisé 79 séances de formation aux premiers secours pour quelque 3 000 réfugiés syriens dans le camp de Zaatari, ainsi que deux séances de formation aux premiers secours pour 55 autres réfugiés syriens dans le camp d'Azraq.

Rétablissement des liens familiaux

  • aidé environ 13 500 réfugiés syriens dans les camps de Zaatari et d'Azraq à rester en contact avec d'autres membres de leur famille en Syrie et ailleurs, en leur permettant de passer des appels téléphoniques internationaux avec le soutien de volontaires du Croissant-Rouge jordanien ;
  • délivré 77 documents de voyage à des réfugiés syriens ayant obtenu l'autorisation de se réinstaller dans des pays tiers.

Partenariat avec le Croissant-Rouge jordanien

  • fourni à quelque 4 000 réfugiés syriens vivant dans des communautés d'accueil dans les gouvernorats de Mafraq et de Madaba une aide financière mensuelle dans le cadre d'un programme mis en œuvre conjointement avec le Croissant-Rouge jordanien ;
  • organisé dix séances de formation aux premiers secours pour quelque 280 réfugiés syriens vivant au sein de communautés d'accueil, ainsi que six séances pour quelque 180 Jordaniens, en coopération avec le Croissant-Rouge jordanien ;
  • apporté son soutien à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et au Croissant-Rouge jordanien pour l'organisation de deux cours nationaux de formation à l'intervention en cas de catastrophe pour 52 participants du Croissant-Rouge jordanien et du Croissant-Rouge de l'Irak ;
  • financé la formation de 140 femmes syriennes et jordaniennes démunies, qui ont ainsi pu acquérir des compétences dans les domaines de la coiffure, de l'informatique, de la couture, des premiers secours et de la sensibilisation à la violence sexuelle, au centre de formation professionnelle du Croissant-Rouge jordanien.

Promotion du droit international humanitaire

  • organisé, conformément à son mandat, une séance de formation de trois jours à Amman sur la conduite des hostilités, dans le but de faire mieux connaître et respecter le droit international humanitaire en période de conflit.

Informations complémentaires :

Hala Shamlawi, CICR Amman, tél. : +962 777 398 794
Dibeh Fakhr, CICR Genève, tél. : +41 22 730 37 23 ou +41 79 447 37 26

 

Station de pompage de Mukifta, Nord Badia. Travaux en cours sur un réservoir de 200 000 litres. CC BY-NC-ND/CICR/H. Shamlawi

Station de pompage de Mukifta, Nord Badia. Travaux en cours sur un réservoir de 200 000 litres. CC BY-NC-ND/CICR/H. Shamlawi

Rawdat, station de pompage de Basma. Les ingénieurs du CICR inspectent le toit du réservoir. CC BY-NC-ND/CICR/H.Shamlawi

Rawdat, station de pompage de Basma. Les ingénieurs du CICR inspectent le toit du réservoir. CC BY-NC-ND/CICR/H.Shamlawi

Amra wa Omera pumping station, North Badia. ICRC engineers discuss progress with contractors.  CC BY-NC-ND/ICRC/H. Shamlawi

Amra wa Omera pumping station, North Badia. ICRC engineers discuss progress with contractors. CC BY-NC-ND/ICRC/H. Shamlawi

Station de pompage d'Amra wa Omera, Nord Badia. Des ingénieurs du CICR avec les entrepreneurs. CC BY-NC-ND/CICR/H. Shamlawi

Station de pompage d'Amra wa Omera, Nord Badia. Des ingénieurs du CICR avec les entrepreneurs. CC BY-NC-ND/CICR/H. Shamlawi

Excavation pour les tuyaux qui transporteront l'eau jusqu'aux villes du Nord Badia. CC BY-NC-ND/CICR/M. al Shor

Excavation pour les tuyaux qui transporteront l'eau jusqu'aux villes du Nord Badia. CC BY-NC-ND/CICR/M. al Shor