Jordanie : le CICR continue d’aider les Syriens à la frontière nord-est du pays

31 octobre 2015
Jordanie : le CICR continue d’aider les Syriens à la frontière nord-est du pays
Un employé du CICR interroge une femme qui a bénéficié du programme de transfert d'argent à Mafraq pour savoir en quoi le soutien du CICR a aidé sa famille et si sa famille a d'autres besoins. CC BY-NC-ND / CICR / Asil Sari.

Tandis que la crise syrienne ne montre aucun signe d'apaisement, des personnes continuent de franchir la frontière nord-est du pays pour se rendre en Jordanie en quête de sécurité et de protection internationale. Ce sont principalement des enfants, des femmes et des personnes âgées qui sont hébergés dans un premier temps à la frontière dans des abris de fortune dans des conditions difficiles.

Le CICR continue de leur fournir des vivres, de l'eau, des articles d'hygiène, des médicaments et d'autres articles médicaux essentiels. Il les aide aussi à rétablir le contact avec leurs proches en Jordanie et ailleurs. Une fois que les personnes sont autorisées à entrer en Jordanie, elles sont hébergées temporairement dans quatre centres de transit, soutenus par le CICR, et où leurs besoins vitaux sont pris en charge, avant d'être emmenées au centre d'enregistrement de Rabaa al-Sarhan (gouvernorat de Mafraq).

« Lorsque ces personnes arrivent à la frontière, elles sont, pour la plupart, épuisées et ont désespérément besoin d'aide sous toutes ses formes », déclare Frédéric Fournier, chef de la délégation du CICR en Jordanie. « En plus des vivres et de l'eau que le CICR s'efforce de fournir sur une base quotidienne, l'institution veille à ce que ceux qui ont besoin de soins médicaux urgents, notamment les femmes enceintes ou les personnes atteintes de maladies chroniques, puissent accéder rapidement à des soins médicaux appropriés dans le pays. »

Durant les trois derniers mois, le CICR a distribué plus de 360 000 repas et acheminé par camion 6 600 mètres cubes d'eau potable pour les habitants vivant dans la région frontalière du nord du pays.

Faits et chiffres

De juillet à septembre, le CICR a

Aide d'urgence

  • distribué environ 360 000 plats cuisinés, 10 500 sachets d'aliments prêts à l'emploi, 280 000 paquets de biscuits à haute teneur énergétique, 17 000 kilos de dattes, 2 000 bouteilles de shampoing, 12 100 barres de savon, 80 000 couches, 94 000 serviettes hygiéniques, 800 jerrycans, 220 couvertures et 150 matelas dans la région frontalière du nord du pays.

Eau et assainissement

  • transporté 6 600 mètres cubes d'eau potable par camion pour les centres de transit de Hadalat, Rukban, Bustana et Ruwayshid situés dans la région frontalière du nord du pays, destinés à la boisson et à l'usage domestique, ainsi que pour le berm, zone marquant la frontière entre la Jordanie et la Syrie, près de Hadalat et Rukban, où les réfugiés syriens attendent pour entrer en Jordanie. Les installations d'approvisionnement en eau dans les quatre centres de transit et dans le berm ont également été réparées ;
  • fourni des services de maintenance et de nettoyage pour les caravanes servant d'abris, les tentes et les installations sanitaires des centres de transit de Hadalat, Rukban, Bustana et Ruwayshid.

Santé

  • fourni des articles et équipements médicaux, ainsi qu'un soutien technique aux Services médicaux royaux dans quatre postes de santé qui dispensent des soins de santé aux Syriens nouvellement arrivés à Hadalat, Rukban, Bustana et Tal Shihab ;
  • fourni des services de dépistage sanitaire pour quelque 4 850 Syriens, des services cliniques pour 1 800 réfugiés et des services ambulanciers pour le transfert de 240 réfugiés syriens arrivés au poste médical géré par le CICR au centre d'enregistrement de Rabaa al-Sarhan (gouvernorat de Mafraq) vers d'autres structures de santé, en coopération avec le Croissant-Rouge jordanien ;
  • organisé 33 séances de formation aux premiers secours pour 1 120 réfugiés syriens dans le camp de Zaatari et une séance pour 15 membres de la protection civile dans le quartier sud d'Al Hasa ;
  • organisé une table ronde sur la « santé en détention » et un séminaire pour 44 représentants du ministère de la Santé et du Service des centres correctionnels et de réadaptation, afin de discuter des moyens d'améliorer l'accès aux soins de santé des personnes détenues en Jordanie.

Rétablissement des liens familiaux

  • aidé environ 14 300 réfugiés syriens dans les camps de Zaatari et d'Azraq à rester en contact avec d'autres membres de leur famille en Syrie et ailleurs, en leur permettant de passer des appels téléphoniques locaux et internationaux gratuits, avec le soutien de volontaires du Croissant-Rouge jordanien ;
  • transmis quelque 1 760 messages « sain et sauf » de la part de Syriens se trouvant dans la région frontalière du nord du pays aux membres de leur famille en Jordanie, en Syrie et dans d'autres pays ;
  • délivré quelque 500 documents de voyage à des réfugiés syriens ayant obtenu l'autorisation de se réinstaller dans des pays tiers.

Partenariat avec le Croissant-Rouge jordanien

  • fourni une aide mensuelle en espèces à quelque 3 100 familles syriennes vivant dans des communautés d'accueil dans les gouvernorats de Mafraq et de Madaba, dont la majorité sont des ménages ayant une femme à leur tête ;
  • organisé des séances de formation aux premiers secours pour quelque 325 réfugiés syriens dans le gouvernorat de Mafraq.

Promotion du droit international humanitaire (DIH)

  • organisé deux séances de formation au droit international humanitaire à Amman sur la conduite des hostilités pour les parties prenantes au conflit syrien. Des questions ayant trait à la protection de la population civile, la gestion des dépouilles et la recherche des personnes disparues ont également été abordées ;
  • organisé un cours de formation pour formateurs sur les normes internationales de la police et la réponse à la violence sexuelle pour 17 policiers du centre de formation des opérations de maintien de la paix en Jordanie, et sur le droit des conflits armés pour 18 membres des forces armées jordaniennes au centre de formation des opérations de la paix.

Informations complémentaires :

Hala Shamlawi, CICR Amman, tél. : +962 777 398 794
Dibeh Fakhr, CICR Genève, tél. : +41 22 41 22 730 37 23 ou +41 79 447 37 26

 

Photos: CC BY-NC-ND/ICRC/Aya Ali and Asil Sari

Un réfugié syrien malade est transféré au poste médical géré par le CICR au centre d'enregistrement de Rabaa al-Sarhan à Mafraq.

Un réfugié syrien malade est transféré au poste médical géré par le CICR au centre d'enregistrement de Rabaa al-Sarhan à Mafraq.

Des membres des forces armées jordaniennes prennent part à un cours de formation sur le droit des conflits armés à Zarqa.

Des membres des forces armées jordaniennes prennent part à un cours de formation sur le droit des conflits armés à Zarqa.

Jordanie. Le personnel du CICR répare l'unité de dessalement de l’usine de traitement de Ruwayshid.

Jordanie. Le personnel du CICR répare l'unité de dessalement de l’usine de traitement de Ruwayshid.