La Médaille Florence Nightingale exceptionnellement décernée au personnel infirmier et aux sages-femmes en captivité

Genève (CICR) – La Médaille Florence Nightingale 2020 rend hommage aux membres du personnel infirmier qui travaillent dans les endroits les plus dangereux de la planète, souvent au péril de leur vie, pour prendre soin de ceux qui en ont besoin.

Ce 12 mai marque le 200e anniversaire de la naissance de Florence Nightingale, considérée comme une pionnière des soins infirmiers modernes. En son honneur, l'Assemblée mondiale de la Santé a proclamé 2020 « Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier ».

Cette année, la Commission pour l'octroi de la Médaille Florence Nightingale a décidé de décerner une médaille honorifique collective à tout le personnel infirmier et toutes les sages-femmes qui, à travers le monde, sont privés de liberté du fait de leur engagement humanitaire. La prestigieuse Médaille Florence Nightingale est la plus haute distinction internationale qu'un infirmier ou une infirmière puisse recevoir. Bien qu'elle soit habituellement décernée à titre individuel, elle honore cette fois-ci la profession tout entière.

Peter Maurer, président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), explique : « Les membres du personnel infirmier comptent parmi les héros de la lutte contre le Covid-19. Ils sont les anges gardiens d'une société humaniste et en bonne santé. C'est pourquoi l'on ne peut tolérer que leur travail les amène à être la cible d'attaques ou d'enlèvements. En décernant la Médaille Florence Nightingale à tous les infirmiers et infirmières en captivité, nous voulons montrer l'affection que nous leur portons, leur témoigner notre reconnaissance et leur dire combien ils nous manquent. »

« Malgré de nombreux appels à assurer la protection des personnels de santé dans les conflits, comme l'exige le droit international humanitaire, nous continuons de voir des hôpitaux bombardés, des agents de santé attaqués et des blessés et malades privés des fournitures médicales dont ils ont besoin. Nous appelons toutes les parties aux conflits à faire le maximum pour protéger les soins de santé et les hommes et les femmes qui risquent leur vie pour aider les autres. »

La Médaille Florence Nightingale est normalement attribuée tous les deux ans à des membres du personnel infirmier qui ont fait preuve d'un courage et d'un dévouement exceptionnels en faveur des victimes d'un conflit armé ou d'une catastrophe naturelle. Elle récompense aussi des services exemplaires ou un esprit pionnier dans le domaine de la santé publique ou de la formation aux soins infirmiers.

« Le métier d'infirmier requiert un engagement exceptionnel, qu'il s'agisse de soigner des blessés de guerre, de prendre en charge des malades du Covid-19 ou d'accompagner des personnes en fin de vie », affirme Jacques Chapuis, président de la Commission pour l'octroi de la Médaille Florence Nightingale. « Nous tenons à exprimer notre gratitude à tous les infirmiers et infirmières qui s'emploient à améliorer la santé partout dans le monde, et rendons cette année un hommage particulier à celles et ceux qui se voient privés de liberté. »

Née le 12 mai 1820, Florence Nightingale défia toutes les conventions sociales de son époque en choisissant de suivre sa vocation d'infirmière. Après avoir œuvré dans les années 1850 à soigner les soldats blessés lors de la guerre de Crimée, elle rentra en Angleterre et se consacra jusqu'à la fin de sa vie à la réforme de la gestion des hôpitaux, à la réorganisation des services médicaux militaires britanniques et à la formation du personnel infirmier. Ses écrits visionnaires mettent en avant l'importance de la prévention, de l'hygiène et de la formation professionnelle. Ils furent une source d'inspiration pour Henry Dunant, fondateur du CICR, comme l'atteste sa vision de groupes d'infirmiers volontaires secourant les soldats blessés sur les champs de bataille.

En l'honneur de cette femme hors du commun, et sur proposition du Conseil des Délégués à l'occasion de la VIIIe Conférence internationale de la Croix-Rouge, le CICR créa en 1912 la Médaille Florence Nightingale réservée au personnel infirmier. Elle récompense habituellement des candidats et candidates exceptionnels désignés par leur Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge.

Pour plus de renseignements ou pour organiser une interview avec le président du CICR Peter Maurer, veuillez contacter :
Didier Revol, CICR Genève, tél. : +41 79 235 71 93 ou drevol@icrc.org