Lac Tchad : notre action de janvier à juin 2018

La région du lac Tchad (nord-est du Nigéria, Extrême-Nord du Cameroun, région de Diffa au Niger, et région du Lac au Tchad) traverse une crise humanitaire majeure. Onze millions de personnes seraient touchées par les conséquences désastreuses d’un conflit qui perdure (depuis près de dix ans), une pauvreté chronique, une absence de services de base, et l’insécurité alimentaire.
Article 26 décembre 2018 Lac Tchad

Dans la région du Lac Tchad, des millions de personnes souffrent à cause de leur déplacement, parfois répété, après avoir fui une violence qui se propage (nombreux rapports d'attaques dirigées contre des civils et des biens de caractère civil, de recrutement forcé et de violences sexuelles), et les perturbations politiques et économiques qui en résultent.

Au Nigéria, le conflit armé dans le nord-est du pays s'est prolongé, et sept millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire. La plupart des personnes contraintes de fuir ont été hébergées par des familles d'accueil dans d'autres communautés. Mais ces communautés se trouvent dans une zone sous-développée du pays et l'infrastructure déjà tendue est à la limite de la rupture. 

Au Niger, dans la région de Diffa, des dizaines de milliers de déplacés internes, réfugiés et résidents continuent de subir les conséquences du conflit armé et de l'insécurité. Souvent dépourvues du minimum vital, ces populations dépendent de l'aide humanitaire pour faire face à leurs besoins essentiels.

Au Tchad, toutes nos activités d'évaluation des besoins et d'enregistrement des bénéficiaires ont étés mises en œuvre conjointement par le CICR et la Croix-Rouge du Tchad.

Au Cameroun, des programmes ont été mis en place pour appuyer la production agropastorale, les transferts monétaires, et les initiatives microéconomiques pour renforcer la résilience.

Ainsi, de janvier à juin 2018, nous avons :

335 543 personnes
ont reçu du matériel agricoles, des semences pour cultiver la terre ainsi que des vivres, au Cameroun, au Tchad et au Nigéria
250 000 personnes
ont bénéficié des consultations assurées dans des centres de soins de santé soutenus par le CICR au Cameroun, au Niger et au Nigéria
360 000 personnes
ont bénéficié d'un meilleur accès à l'eau potable au Cameroun, au Niger et au Nigéria
24 572 détenus
ont été visités au Cameroun, au Nigéria et au Niger
2 021 appels téléphoniques gratuits
ont été passés par des personnes à la recherche de proches au Nigéria, au Niger et au Tchad