L'action du CICR en faveur des migrants détenus

09 avril 2015
L'action du CICR en faveur des migrants détenus
CC BY-NC-ND / CICR / N. Kero

Les étrangers constituent une sous-catégorie spécifique de civils protégés par le droit international humanitaire dans les conflits armés, ce qui nous a amenés à développer une action en faveur des migrants. Dans le cadre de nos visites des lieux de détention, nous visitons aussi des migrants. Certains sont détenus dans les mêmes établissements que les personnes incarcérées pour des infractions pénales et d'autres dans des lieux différents.

Comme pour toutes les catégories de détenus, nous veillons à ce que les migrants bénéficient de procédures judiciaires équitables et à ce qu'ils soient détenus dans des conditions décentes, traités avec humanité et en mesure de maintenir des contacts avec le monde extérieur. Ce dernier élément est tout spécialement important pour les migrants, qui, sinon, ne pourraient pas entrer en communication avec leur famille ou les autorités consulaires. Le CICR s'assure également que les autorités connaissent les obligations qui leur incombent au regard du droit international – en particulier celle de respecter le principe de non-refoulement.

Nous encourageons les autorités à ne recourir à la détention qu'en dernier ressort et à utiliser des solutions alternatives pour les groupes particulièrement vulnérables.

Nous jouons également un rôle de chef de file au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en matière de protection, de détention et de rétablissement des liens familiaux. Ainsi, nous apportons notre soutien aux Sociétés nationales œuvrant dans le domaine de la détention de migrants, en leur fournissant des conseils de spécialiste et une aide financière.

S'inscrire à la newsletter