Les standards médicaux pour départ en mission au CICR

12 mai 2016

Les missions du CICR se déroulent fréquemment dans des lieux isolés et éloignés, en conséquence, toute incapacité à être déployé dans ce type de contexte empêchera de facto l'engagement pour des raisons médicales.

Tout nouvel embauché au CICR doit se soumettre à un examen médical de dépistage complet. Le Médecin-Conseil du CICR recommande que certaines conditions médicales (maladies cardiaques, maladies respiratoires, allergies sévères, antécédents psychiatriques, obésité sévère, immuno-suppression sévère, par exemple) soient considérées avec une attention particulière. En effet, dans la plupart des contextes où le CICR opère, les soins médicaux nécessaires peuvent ne pas être disponibles, l'accès aux soins peut être très limité voir absent, et un déploiement dans ces conditions pourrait mettre en danger la vie du personnel présentant ces problématiques médicales.

Nous vous recommandons de vérifier dans la liste ci-jointe dans quelle mesure vous présentez une problématique médicale pouvant remettre en question votre engagement au CICR.