Madagascar : la double peine, détention et malnutrition

26 juillet 2016

La malnutrition peut transformer une peine de prison en une condamnation à mort. Près d'un détenu malgache sur deux souffre de malnutrition modérée ou sévère. En 2015, plus de 9 000 détenus, identifiés comme souffrant de malnutrition, ont été traités dans le cadre d'un programme alimentaire d'urgence visant à remettre sur pied cette population très vulnérable et prévenir les décès liés à la malnutrition.

Voir la version longue de cette vidéo, pour plus d'information sur ce programme nutritionnel vital pour beaucoup de détenus à Madagascar.

 

S'inscrire à la newsletter