Image d'illustration.CICR

Mali : notre action de janvier à juin 2021

La situation humanitaire ne s’est malheureusement pas améliorée depuis le début de cette année 2021. Elle est marquée entre autres par l’insécurité alimentaire, les déplacements de population qui sont en augmentation, l’absence des services sociaux et la violence à l’endroit des civils notamment dans le centre et le nord.
Article 18 août 2021 Mali

La pression et la compétition pour les ressources naturelles accentuent la vulnérabilité des populations, contribuant à nourrir les violences. Malgré une certaine réduction de l'espace humanitaire, le CICR poursuit ses nombreuses activités en faveur des communautés affectées par ces situations de conflit et de violence, et à déployer ses équipes sur le terrain.

Dans ce bulletin, nous sommes fiers de vous présenter le tout nouveau Centre régional de Réadaptation Physique et de Réhabilitation Fonctionnelle de Mopti qui accueille ses premiers patients.

Mais encore, avec des températures quotidiennes allant jusqu'à 44°C, Inabelbel connaît des conditions climatiques particulièrement difficiles. Pour faire face à cette situation, le CICR a construit dans cette zone près de Tombouctou un système d'approvisionnement en eau potable pour les hommes et leur bétail.

Dans un autre registre, la promotion du droit international humanitaire auprès des porteurs d'armes et favoriser son respect lors des opérations militaires est l'une de nos priorités. Nous avons ainsi conduit une série de séances de sensibilisation à l'attention des Forces Armées Maliennes.

Ne plus avoir de nouvelles d'un membre de sa famille est l'une des pires angoisses que l'on puisse subir. Amadou* est parti pendant 12 ans sans donner signe de vie, son histoire est celle d'un homme soulagé d'avoir retrouvé les siens.

Vous ferez également connaissance avec le Docteur Siaka SOGORE, médecin‑chirurgien du CICR au Centre de santé de Kidal.

« Le risque zéro n'existe nulle part ! » nous explique-t-il. 

La région de Ménaka connait depuis plusieurs années des violences armées qui engendrent régulièrement des déplacements de populations de part et d'autre des frontières. Nous avons ainsi financé la construction d'un entrepôt afin de permettre à la Croix‑Rouge de disposer d'une capacité de réponse rapide en cas d'urgence.