Maroc : nos activités en 2017

30 mai 2018
Maroc : nos activités en 2017

Le CICR est actif au Maroc depuis des décennies. Il y a mené diverses activités notamment pendant la première guerre mondiale où il a visité des prisonniers de guerre allemands captifs au Maroc. Plus tard dans les années 50, pendant la guerre d'Algérie, le CICR parvient à réaliser, avec le concours de la Croix-Rouge française, du Croissant-Rouge marocain et de la Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge, une importante action de secours en faveur des refugiés algériens au Maroc.

Le CICR a également porté assistance aux victimes du tremblement de terre d'Agadir en 1960. Entre 2000 et 2005 le CICR a été autorisé de visiter et de rapatrier les prisonniers marocains détenus par le Polisario suite au conflit qui s'est déroulé entre 1975 et 1991.

En étroite collaboration avec le Croissant-Rouge marocain, le CICR à travers sa délégation régionale à Tunis a organisé plusieurs formations au profit des volontaires du CRM notamment dans le domaine de la préparation et de la réponse aux urgences, des techniques de premiers secours, de la promotion et de la diffusion du droit international humanitaire (DIH), rétablissement des liens familiaux (RLF)...

Cependant, ce n'est qu'en 2014 que le CICR a signé avec le gouvernement marocain un accord de siège lui permettant d'ouvrir un bureau de représentation à part entière au Royaume.

Aujourd'hui, le CICR intensifie et diversifie ses activités au Maroc.

Téléchargez et lisez un résumé de nos activités en 2017.

Résumé de nos activités au Maroc en 2017

Faits et chiffres Maroc en 2017